Théâtre de sensibilisation: Un outil efficace de lutte à l’homophobie

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 20 août 2014
Temps de lecture :

Écrite par Bernard Fortin, en collaboration avec la Troupe sans détour, le Bureau régional d’information en santé sexuelle (BRISS) Côte-Nord invite la population à assister à la représentation d’une pièce sur l’homophobie, J.P., présentée le 26 août à 19 h 30 à l’auditorium du Cégep de Sept-Îles.

Une action qui s’inscrit parfaitement dans le mandat premier de cet organisme et qui se veut une suite logique aux nombreuses interventions effectuées dans les écoles et dans la communauté.

Dans cette pièce, on s’intéresse à l’histoire de J.P. qui se décide à avouer son homosexualité aux personnes de son entourage après quinze ans de vie commune et deux enfants. Durant une conversation avec son ex-amoureuse, l’homme se remémore des souvenirs de son passé et essaie de mieux composer avec cette réalité qui bouleverse son quotidien, ainsi que celui des gens de son entourage.

«La pièce a été écrite suite à une demande de la directrice du BRISS, Lyne Minguy. Pour écrire la pièce, j’ai eu à faire des recherches sur l’homophobie. En l’écrivant, j’ai pensé à ce que pouvaient vivre des gens de la région qui décident de taire leur orientation sexuelle par peur d’être victime d’homophobie. Faire son coming out, ce n’est pas une chose facile pour la personne elle-même, ni pour ses proches. Je me dois d’admettre que je me suis aussi inspiré du vécu d’une amie», indique Bernard Fortin.

À travers cette production, l’auteur espère prôner un message d’acceptation et non de tolérance. «Le message que la pièce espère lancer, c’est que l’acceptation et l’amour n’ont rien à voir avec l’orientation sexuelle. J’invite les gens à voir une pièce riche en émotions, mais aussi en rire», enchaîne-t-il.

«Une pièce qui aidera certaines personnes à prendre conscience que certains jugements portés peuvent faire mal à autrui. Je suis convaincu qu’ils passeront une bonne soirée avec nous.»

Un lent changement
Lors de ses nombreuses interventions dans les écoles et dans la communauté, la directrice générale du BRISS Côte-Nord, Lyne Minguy, constate que les préjugés tendent à tomber, même si certains d’entre eux sont entretenus et alimentés par le noyau familial. «Par les gens qu’on a rencontrés et les questions qu’on a reçues, on trouvait important de démystifier l’homosexualité. On est dans une petite région, on voulait aussi que les gens voient ça différemment.»

Selon Lyne Minguy, l’homophobie n’est pas reliée qu’aux mots et aux gestes, ça passe aussi par le regard. «Il faut plus que jamais prendre conscience de ce que les homosexuels peuvent vivre dans leur famille. Ça joue dans tous les paliers de vie. On s’intéresse à toutes les situations du personnage principal de la pièce. C’est un portrait assez complet et juste de la réalité homosexuelle.»

Les personnes désirant assister à la représentation de cette pièce peuvent se procurer des billets au coût de 5$ auprès des comédiens et à la porte, le soir même de la représentation. Il est aussi possible d’obtenir plus d’informations sur ce projet en contactant l’équipe du BRISS Côte-Nord au 418 962-6211.

Des représentations sont aussi prévues à Baie-Comeau, Port-Cartier et Havre-Saint-Pierre. Les dates restent à confirmer.

(Photo : courtoisie)

Partager cet article