Francis Jean, 1958-2014 : Dernier hommage à un grand homme

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 29 juillet 2014
Temps de lecture :

Les cloches de la cathédrale St-Jean-Eudes ont résonné, samedi le 26 juillet, pour un dernier hommage à l’optométriste et homme d’affaires, Francis Jean, originaire de Baie-Comeau, décédé tragiquement la semaine précédente. La perte du fondateur du groupe visuel Iris a trouvé écho partout à travers la Côte-Nord, où il était partenaire du réseau de cliniques de la région.

Par Vincent Larin

Amis, collègues, partenaires d’affaires et membres de la famille se sont rassemblés en ce triste samedi dans une cathédrale St-Jean-Eudes bondée où plusieurs proches de M. Jean lui ont rendu de touchants et vibrants hommages. Fondateur du groupe visuel Iris, homme d’affaires aguerri, père inspirant et inspiré, c’est à la vue de toutes les personnes venues lui rendre hommage que l’on se rend compte de l’importance que Francis Jean donnait à son entourage et aux personnes qui comptaient à ses yeux.

Dans une atmosphère nostalgique, triste, mais parfois légère, grâce à certaines blagues faites en la mémoire de M. Jean, se sont succédé au micro ses trois enfants, sa nièce, un de ces nombreux cousins ainsi que certains de ses associés et proches collaborateurs. Tous ont souligné la passion avec laquelle ce grand homme gérait sa vie et son entreprise et l’humanité avec laquelle il traitait les employés.

Francis Jean en compagnie de Gérald Carrier et de son frère Rémi Jean.

Francis Jean en compagnie de Gérald Carrier et de son frère Rémi Jean.

La passion incommensurable pour la Côte-Nord et la vie de plein air que vivait Francis Jean par la pêche et la chasse dans son «shack» à proximité de Manic-5 sont également revenus à maintes reprises, signe de son attachement à sa région d’origine.

Rappelons que Francis Jean est décédé subitement, le 17 juillet à Jasper, alors qu’il accomplissait le Défi IRIS en vue d’amasser des fonds pour la lutte contre le cancer. Rémi Jean, atteint lui-même de cette maladie, s’est adressé à la foule alors qu’on rendait un dernier hommage à son frère. Il s’est rappelé dans des mots gravés pour toujours dans la tête des personnes présentes que ses premiers et derniers souvenirs de Francis seront de lui «à vélo».

Deux autres cérémonies commémoratives sont également prévues à Vancouver et Montréal, où le groupe visuel IRIS est très présent.

(Photos: Le Manic)

Partager cet article