La police bleue s’attaque au gaspillage de l’eau potable

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 02 juillet 2014
Temps de lecture :

La police bleue de la Ville de Sept-Îles patrouillera la municipalité à compter du 3 juillet pour s’assurer du respect du Règlement sur l’usage de l’eau potable, en vigueur depuis juin 2012. Le resserrement des règles, notamment en matière d’arrosage, vise à réduire de 20% la consommation moyenne d’eau potable par personne d’ici 2017, objectif fixé par Québec.

Ce sont des agents de la firme Garda qui veilleront à l’application du règlement qui touche les habitudes d’arrosage, du nettoyage des voitures, des entrées et du remplissage des piscines, entre autres. Depuis deux ans, la Ville a mis de l’avant des mesures de sensibilisation et émis des avis de courtoisie pour contrôler le gaspillage de l’eau potable. Durant l’été 2013, la consommation a été réduite de 7% par rapport à 2012.

Malgré cette diminution, les Septiliens consomment annuellement environ 757 litres d’eau potable par personne, soit le double de la consommation canadienne moyenne.

Les résidents qui ne respecteront pas le Règlement sur l’usage de l’eau potable sont passibles d’amende allant de 100$ à 1000$, selon l’infraction et les récidives. Les amendes sont plus importantes pour une «personne morale.»

Vous pouvez consulter le Règlement sur l’usage de l’eau potable sur le site Internet de la Ville de Sept-Îles, sous l’onglet Environnement/Eau.

Partager cet article