Vols qualifiés : Des gestes lourds de conséquences pour les victimes

Par 12:00 AM - 28 mai 2014
Temps de lecture :

Au Centre d’aide aux victimes d’actes criminels de la Côte-Nord (CAVAC), les intervenants sont à même de constater les dommages que peut entrainer un acte criminel qui survient dans un milieu de travail. En 2012-2013, l’organisation a traité plus d’une cinquantaine de dossiers en lien avec des vols et des vols qualifiés.

Le CAVAC vient régulièrement en aide à des victimes de vols. Les employés chargés de la caisse sont malheureusement exposés à ce crime. Lorsqu’un tel événement se produit, c’est tout un milieu de travail qui se retrouve ébranlé. «Ils sont en choc», a répondu d’emblée, Isabelle Fortin, directrice du CAVAC Côte-Nord, questionnée sur l’état des victimes après un vol à main armée.

Selon chaque cas et chaque individu, les conséquences sont différentes. «Les gens ont peur pour leur sécurité, parfois même pour leur vie. Ils peuvent avoir des cauchemars, des pertes d’appétit. Il y a plein de symptômes, autant physiques de psychologiques», a-t-elle expliqué. Les victimes touchées tombent parfois dans un état dépressif et peuvent se retrouver aux prises avec une peur constante.

Ambiance difficile
Certains vont jusqu’à devenir simplement incapables de retourner au travail. L’organisme intervient auprès de la victime, mais aussi de l’employeur chez qui l’événement survient. «On vient aussi sensibiliser les propriétaires des dépanneurs aux conséquences que le vol peut avoir chez leurs employés et sur eux-mêmes aussi, qui ont souvent à travailler dans le dépanneur en question», a indiqué Isabelle Fortin. Encore une fois, les réactions des employeurs peuvent varier.

Demander de l’aide
Le CAVAC insiste sur le fait que les victimes ne doivent surtout pas hésiter à demander de l’aide. Pour prendre rendez-vous avec un intervenant, composez le 418 962-2822 ou le 1 866 962-2822, entre 8h30 et 16h30, du lundi au vendredi. Vous pouvez aussi communiquer avec le CAVAC par télécopieur au 418 962-0150 ou par courriel, à l’adresse cavaccotenord@globetrotter.net

Partager cet article