FerroAtlantica choisirait Baie-Comeau affirme un député de la CAQ

Par 12:00 AM - 28 mai 2014
Temps de lecture :

Le député caquiste, Donald Martel, aurait déclaré sur les ondes d’une radio trifluvienne que Baie-Comeau avait été retenue par FerroAtlantica pour y installer son usine de silicium. Malgré ces propos, Port-Cartier indique être toujours en attente d’une réponse officielle.

Une déclaration du député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, a fait des vagues, mardi. Interrogé sur les ondes d’une station de radio de Trois-Rivières, sur ses réserves par rapport à la concurrence que FerroAtlantica viendrait imposer à Silicium Québec, une usine déjà implantée dans son comté, le député aurait échappé la destination retenue par la multinationale.

Selon ses propos, c’est Baie-Comeau qui aurait été retenue, alors que Shawinigan aurait été éliminée. Personne n’a voulu confirmer la nouvelle. Joint au bout du fil mardi en fin de journée, le commissaire industriel de Port-Cartier, Bernard Gauthier, a continué d’affirmer que la municipalité est toujours en attente d’une réponse. Il a refusé d’émettre des commentaires sur les propos du député caquiste.

Des doutes à la CAQ
La Coalition Avenir Québec questionne la participation financière du gouvernement, via Investissement Québec, au projet de FerroAtlantica. Durant la période de questions lundi, à l’Assemblée nationale, le député Martel s’est dit inquiet par rapport à l’implantation de l’usine de silicium dans la province. Il craint les impacts que le projet européen puisse avoir sur l’usine Silicium Québec.

Selon lui, FerroAtlantica produirait plus du double que celle déjà en place qui répondrait, à elle seule, aux besoins du marché canadien. Les conditions qu’il qualifie de «généreuses» offertes par Investissement Québec risquent, à son avis, de rendre Sillicium Québec moins concurrentielle.

Le député dit vouloir s’assurer que le gouvernement n’investira pas d’argent public dans un projet qui viendrait menacer une entreprise déjà en place. La CAQ demande la réalisation d’une étude sur les impacts économiques avant que des investissements soient réalisés.

(Photo: archives)

Partager cet article