Sept-Îles: Deuxième vol en moins d’une semaine au Centre des congrès

Par 12:00 AM - 27 mai 2014
Temps de lecture :

Acheté il y a neuf ans par cinq investisseurs distincts, le Centre des congrès de Sept-Îles vient de changer de main.

Le Centre des congrès de Sept-Îles a été l’hôte d’une introduction par effraction, suivie d’un vol, la nuit dernière. C’est le deuxième événement de la sorte à survenir en moins d’une semaine dans les installations de la rue Brochu. L’un des propriétaires, Alain Chevarie, est littéralement exaspéré.

Les techniciens en scènes de crime de la Sûreté du Québec sont de retour au Centre des congrès, aujourd’hui. Ils sont présentement sur place pour tenter de recueillir des empreintes.

Pour la seconde fois en une semaine, un ou des individus ont pénétré par la porte principale du bâtiment, donnant sur la rue Brochu. «On a mis des barrures additionnelles sur la porte et ils ont réussi à entrer quand même», a indiqué M. Chevarie. Une fois de plus, ce sont principalement des bouteilles de boisson qui auraient été dérobées.

Les individus ayant commis le vol de la semaine dernière n’ont toujours pas été retracés. Il est trop tôt pour savoir s’il y a un lien à faire entre les deux événements. «C’est plus que décourageant, mais même si on les attrape, on s’entend que ça va me coûter des pertes et des réparations, ça n’a pas de bon sens», a-t-il déploré.

Le propriétaire parle de millier de dollars en perte chaque vol. Des caméras de surveillance seront installées aujourd’hui au Centre des congrès. C’est le sixième vol du genre à survenir à cet endroit en moins de trois ans.

Le Journal publiera d’ailleurs dès demain, un dossier spécial sur le fléau des vols qualifiés, un irritant avec lequel les gens d’affaires de Sept-Îles doivent composer.

Partager cet article