Michel Barrette plus délinquant que jamais

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 29 avril 2014
Temps de lecture :

Le comédien, animateur et humoriste Michel Barrette se présentera plus délinquant que jamais sur la scène de la Salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles, le 29 avril, avec son nouveau spectacle Faut j’te raconte.

En 31 ans de carrière, ce n’est pas la première fois que l’artiste se racontera au public baie-comois. «J’aime venir à Baie-Comeau, le public est bon et chaleureux. Pour moi, qui aime me sentir proche de mon public, c’est important que les gens se sentent concernés et comme s’ils étaient chez eux dans leur salon», déclare Michel Barrette.

L’humoriste connaît bien la Côte-Nord puisqu’en plus d’y être venu une quinzaine de fois pour des spectacles, il y est demeuré pendant six mois. «J’ai habité à Sept-Îles à l’hiver 1980-81. Quand je reviens dans ce coin du Québec, je me rappelle de bons souvenirs. Je me sens comme quand je retourne chez nous au Saguenay», dévoile-t-il.

10e spectacle
Pour son 10e spectacle, Michel Barrette s’est inspiré comme à l’habitude de sa vie quotidienne. «Toutes les anecdotes racontées, aussi rocambolesques soient-elles, sont vraies. Faut j’te raconte est le meilleur spectacle de ma vie. Je suis plus délinquant, je suis comme un jeune de 17 ans sur la scène», assure M. Barrette.

Comme il est très axé sur le public, le spectacle sera très ouvert. «Les gens se sentent comme s’ils faisaient du show. Je m’adresse à eux et je veux qu’ils puissent réagir directement à mes propos. Le contact avec le public me plaît énormément. C’est quand on monte sur scène, devant les spectateurs, qu’on obtient le feedback le plus honnête», affirme l’humoriste qui entretiendra la foule pendant deux heures sans entracte.

Un franc succès
Depuis le début de sa tournée pour le spectacle Faut j’te raconte, Michel Barrette connaît un excellent succès. Il avait vendu plus de 80 000 billets au moment d’écrire ces lignes. «J’ai été chanceux de toujours connaître du succès. C’est le fun de donner un show quand les salles sont pleines comme pour cette tournée-ci», ajoute le comédien originaire de Chicoutimi.

La majorité des Québécois se souviennent de Michel Barrette pour son personnage de Roland Hi! Ha! Tremblay qui a débuté sa carrière à la fin des années 1980. Une preuve : encore aujourd’hui, l’humoriste se fait parler tous les jours de ce personnage même s’il ne l’a pas joué depuis plus de 20 ans. «Et non, il ne fait pas partie de mon spectacle», s’empresse-t-il de préciser en blaguant.

C’est son talent de raconteur qu’il veut utiliser sur scène. «Je veux raconter des histoires vécues aux gens qui viennent me voir en show. Je ne veux pas avoir à m’inventer un personnage pour être drôle. C’est pour cette raison que j’ai laissé tomber Hi! Ha! Tremblay pour me consacrer à mes propres anecdotes», soutient l’artiste.

Très occupé entre la comédie, l’animation et les spectacles humoristiques, Michel Barrette avoue aimer davantage faire de la scène. «Si j’avais à choisir entre les trois, je prendrais la scène sans hésiter. C’est à cet endroit où l’on prend le plus de risques. C’est là qu’on se met le plus en danger en recevant immédiatement les réactions du public.»

Projet à venir
Comme il est très occupé, Michel Barrette ne croit pas pouvoir revenir au jeu dans la prochaine année. Sa tournée se poursuit jusqu’en 2015 et occupe beaucoup de son temps. Toutefois, il animera l’émission Viens faire un tour sur les ondes de Radio-Canada, dont la première sera diffusée le 25 mai à 20 h.

«J’amène des artistes faire un tour dans leur passé avec une de mes voitures de collection. Ce sera tous les dimanches soirs jusqu’à l’automne à la place de Tout le monde en parle», mentionne fièrement l’animateur.

Texte: Johannie Michaud Gaudreault
Photo: courtoisie

Partager cet article