Mine Arnaud: Un médecin spécialiste pourrait répondre aux questions du public

Par 12:00 AM - 22 avril 2014
Temps de lecture :

Après qu’une rencontre entre un médecin spécialiste de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord et les regroupements de citoyens s’opposant au projet de Mine Arnaud ait été organisée à l’Hôtel de Ville, le conseil municipal votera sur la possible tenue d’une autre rencontre d’information, mais cette fois, ouverte au grand public.

Les groupes citoyens en défaveur du projet d’exploitation d’une mine d’apatite à Sept-Îles se sont entretenus avec le médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Dr Stéphane Trépanier, à l’Hôtel de Ville, le 3 avril dernier, dans le cadre d’une rencontre informelle. Le maire et quelques élus y ont également assisté.

Les groupes souhaitaient principalement avoir l’avis de l’expert sur les effets possibles sur la santé, de certains contaminants recensés dans l’étude toxicologique de Mine Arnaud. Cette réunion a fait réagir lors de la dernière séance du conseil municipal. Des citoyens ont fait part de leur mécontentement en déplorant que les médias et le public n’aient pas été invités à la rencontre.

Problèmes de communications
Face à l’insatisfaction exprimée, le maire a soutenu que la séance d’information n’était pas fermée aux autres citoyens, même si le conseil avait choisi de ne pas procéder à une invitation publique. Or, le conseiller Michel Bellavance est intervenu en disant que le maire n’avait pas fait cette proposition aux autres membres du conseil.

«Quand vous dites que vous nous avez consultés pour savoir si nous allions élargir cette rencontre-là, moi je n’ai pas souvenance de ça», a dit M. Bellavance au maire, durant la séance publique du conseil. «Je l’ai appris la veille, on ne pouvait pas en avoir parlé en cocus», a-t-il renchéri.

Pour sa part, le maire a maintenu que le point avait bel et bien été discuté. Il s’est dit très ouvert à refaire une autre rencontre. «J’avais déjà mentionné lors de la rencontre que le médecin pourrait se rendre disponible de nouveau, alors ce n’est pas moi qui vais m’opposer à ça», a-t-il indiqué en entrevue avec le Journal.

Les membres du conseil municipal se prononceront sur la tenue d’une rencontre publique avec le médecin, lors du prochain caucus.

(Photo: archives)

Partager cet article