Île aux Perroquets: Le premier phare désigné patrimonial au Québec

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 16 avril 2014
Temps de lecture :

En vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux du Canada, le phare de l’île aux Perroquets est le premier phare désigné patrimonial dans l’ensemble du Québec par le bureau de la ministre de l’Environnement et responsable de Parcs Canada, Leona Aglukkaq. Une décision prise sur recommandation de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Situé dans le décor enchanteur de la réserve du parc national de l’Archipel-de-Mingan, ce site est le premier dans la région à avoir accueilli la première station de phare en 1888, soit il y a plus de 125 ans. Le phare actuel a été construit en 1951. Sa tour est caractéristique des tours de remplacement construites par le gouvernement du Canada dans les années suivant la Seconde Guerre mondiale.

«Je suis fier que mon gouvernement ait à cœur la protection des phares patrimoniaux pour les générations futures, et ce, partout au pays. Je suis ravi que la Corporation de l’île aux Perroquets fasse revivre ce phare appelé à être un attrait touristique incontournable en Minganie et à stimuler l’économie régionale», a indiqué par voie de communiqué, le ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec et ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires, Denis Lebel.

Cette loi a été adoptée en 2008 pour protéger les phares situés dans les eaux côtières et intérieures appartenant au gouvernement fédéral et ayant une importante valeur patrimoniale. Par sa mise en œuvre, Parcs Canada contribue à la préservation de l’histoire maritime du Canada pour que les prochaines générations puissent en profiter et en jouir. Jusqu’à maintenant, les Canadiens ont proposé des centaines de phares pour être désignés patrimoniaux.

Une expérience touristique améliorée
Dès l’été prochain, les visiteurs pourront apprécier les travaux majeurs de restauration effectués sur les bâtiments de la station de phare réalisé par la Corporation de l’île aux Perroquets et Parcs Canada, en ayant accès à un service d’hébergement à la maison du gardien, ce qui leur permettra de dormir une nuit. Sur place, ils auront également accès à des repas de fine cuisine à saveur locale.

En collaboration avec les intervenants culturels de la Minganie, des soirées ponctuelles d’animation ou des événements spéciaux se tiendront sur l’île aux Perroquets. Les touristes pourront également visiter une nouvelle exposition permanente dans l’ancien bâtiment du criard à brume portant sur son histoire. Un site qui connaît un nouveau souffle après 40 ans d’abandon.

em>(Photo : M. Lachance)

Partager cet article