Bernard «Rambo» Gauthier aurait brisé ses engagements

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 26 mars 2014
Temps de lecture :

Le représentant syndical, Bernard «Rambo» Gauthier, a été arrêté, puis libéré mardi pour avoir brisé l’engagement de ne pas communiquer avec le travailleur de la CSN-Construction, Harold Richard.

Les faits reprochés se seraient déroulés le jour même où le leader syndical a été forcé de prendre l’engagement de se tenir loin du plaignant, le 20 mars dernier.

Selon nos informations, Bernard Gauthier aurait insulté M. Richard, peu de temps après sa sortie de la salle de cour, au palais de justice de Sept-Îles. Un mandat d’arrestation a été autorisé cinq jours plus tard.

Dans le document de cour, on peut lire que le représentant de la FTQ-Construction aurait omis de «ne pas harasser, molester, harceler, importuner et épier Harold Richard» et de ne pas «communiquer directement ou indirectement, de quelque façon que ce soit» avec le plaignant.

Bernard Gauthier a été libéré moyennant une somme de 2000 dollars. Il a plaidé non coupable devant la cour, qui siégeait du côté de Port-Cartier.

M. Gauthier doit revenir devant la justice dans cette affaire le 14 avril 2014.

(Photo: Optik 360)

Partager cet article