Lorraine Richard sollicite un 5e mandat

Par 12:00 AM - 17 mars 2014
Temps de lecture :

La députée sortante, Lorraine Richard, a lancé officiellement sa campagne, la semaine dernière, dans l’espoir d’obtenir un cinquième mandat dans Duplessis, alors que son parti y est au pouvoir depuis 1976.

Le Parti québécois misera sur le développement économique, a-t-elle souligné. Lorraine Richard prend les cris d’alarme lancés par les milieux des affaires à Sept-Îles et au Havre-Saint-Pierre comme d’importants signaux. Diversifier l’économie et créer de l’emploi sont à l’ordre du jour du PQ.

«Un gouvernement majoritaire du Parti québécois relancera le projet de création de la Banque de développement économique du Québec. Ce sera notre principal outil afin d’aider et de soutenir nos PME», a indiqué la candidate.

Lorraine Richard veut poursuivre son travail pour favoriser l’embauche de main-d’œuvre locale sur le chantier de la Romaine. En ce sens, elle a rappelé que la Table régionale sur la main-d’œuvre dans les secteurs industriels et de la construction émettra sous peu des recommandations. «Ce sont des gens d’ici qui discutent des problèmes d’ici», a-t-elle précisé.

Apatite
Mine Arnaud doit améliorer son projet afin que le feu vert soit donné, selon Lorraine Richard. Il faudra qu’il soit «prouvé noir sur blanc» que la mine d’apatite ne sera pas nuisible pour la santé et l’environnement. «Le BAPE a mentionné que le dossier est incomplet. Il en revient donc à Mine Arnaud de poursuivre son travail, de se conformer, de répondre aux interrogations du Bureau d’audiences publiques en environnement», a-t-elle affirmé.

La péquiste était partie prenante de la marche en faveur du projet, le 14 mars. «C’est pour signifier que je souhaite un projet bonifié, un projet respectueux des gens et de l’environnement, créateur d’emploi de qualité», a-t-elle laissé entendre.

(Photo : Optik 360)

Partager cet article