Jeux du Québec 2017 – «Ça donne le goût pour ce que ça offre comme rayonnement» – Denis St-Pierre

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 10 mars 2014
Temps de lecture :

L’équipe de hockey féminin de la Côte-Nord qui sera de la 54e Finale des Jeux du Québec.

À moins d’une surprise au conseil municipal lundi soir, tout porte à croire que la Ville de Sept-Îles ira de l’avant et déposera sa candidature préliminaire pour les Jeux du Québec 2017. Une simple lettre d’intention, accompagnée d’un chèque de 3 000$, devrait être acheminée à SPORTSQUÉBEC au plus tard le 28 avril.

La semaine dernière, le directeur du Service des loisirs et de la culture de la Ville de Sept-Îles, Denis St-Pierre, et le conseiller municipal Guy Berthe se sont rendus à Longueuil, ville qui accueillera les Jeux du Québec cet été. SPORTSQUÉBEC tenait une séance d’information pour les municipalités ayant un intérêt à recevoir la jeunesse sportive du Québec à l’hiver 2017.

Cinq villes étaient de ce rendez-vous. D’autres ont manifesté leur désir sans pouvoir y être. «La présentation a été très professionnelle. Les intervenants ont beaucoup été dans les détails. Ils ont mentionné que ça serait très strict pour les demandes des fédérations. Ils sont fermes, la sécurité des athlètes est priorisée», a fait savoir M. St-Pierre.

Les représentants de SPORTSQUÉBEC ont aussi indiqué que le fait d’avoir présenté des Jeux récents (Sept-Îles a accueilli les Jeux d’été en 1983 et en 2007) ne dérangeait pas et que ça serait la meilleure candidature qui serait retenue. Un représentant du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) était également à la rencontre pour parler des subventions possibles.

Le directeur du Service des loisirs, rencontré vendredi dernier, est d’avis que Sept-Îles doit aller de l’avant, du moins pour la première étape. «Ça donne le goût pour ce que ça offre comme rayonnement et pour l’engouement pour le bénévolat. Il y aussi pour les infrastructures, il y a plus d’avantages pour les Jeux d’hiver. Ça pourrait faire devancer certains projets dont on parle depuis plusieurs années (aréna et complexe sportif)», a-t-il souligné. Même si on parle de sports d’hiver, 75% des disciplines des Jeux de 2017 se passent à l’intérieur.

En mai, SPORTSQUÉBEC fera le tour des municipalités qui auront déposé leur candidature préliminaire. Les sites ciblés seront passés au peigne fin. Juste pour cette étape, M. St-Pierre croit bon que Sept-Îles ait de l’avant pour le 28 avril. «Ça permettrait de savoir ce qui passe, ce qui manque pour être à niveau. À la lueur de ce rapport, ça va nous permettre de prendre une décision», a-t-il exprimé.

Si les conclusions de la visite technique s’avère intéressante, Sept-Îles pourrait passer à la deuxième étape, celle du dépôt de candidature pour décembre 2014, avec tout ce que ça englobe.

Partager cet article