Chauffage au bois: L’air du secteur Ferland sous la loupe

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 05 mars 2014
Temps de lecture :

Québec annonce l’installation d’une station de mesure de la qualité de l’air dans le secteur Ferland à Sept-Îles pour documenter spécifiquement la problématique liée au chauffage au bois. L’équipement sera mis en opération dès ce printemps, pour une durée d’un an.

Cet échantillonnage permettra de répondre à certaines préoccupations des citoyens et de la Ville de Sept-Îles, qui avaient soulevé l’intérêt de documenter la qualité de l’air de ce secteur, particulièrement dans le contexte du chauffage au bois, a fait savoir le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, dans un communiqué.

Le maire de Sept-Îles a accueilli la nouvelle avec enthousiasme. « Cette initiative d’échantillonnage jumelée aux travaux réalisés par les membres la Table de concertation sur la qualité de l’air devrait nous permettre de compléter le portrait global de la situation et d’évaluer la qualité de l’air par secteur mesuré. Il s’agit très certainement d’un pas dans la bonne direction», a mentionné Réjean Porlier.

Québec a documenté la qualité de l’air de Sept-Îles avec la mise en place de deux stations temporaires, entre juin 2012 et juin 2013. Les mesures prises par la nouvelle station viendront compléter «cet état de la situation.» Après compilation, un rapport sur la situation dans le secteur Ferland sera diffusé en 2015. Les paramètres suivants seront mesurés : les particules fines (PM2,5), les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les dioxines et furanes.

Partager cet article