Politique nationale de la ruralité: Près de 6 millions $ pour la Côte-Nord

Par 12:00 AM - 04 mars 2014
Temps de lecture :

Près de 6 millions de dollars iront à la Côte-Nord pour la réalisation de projets dans les MRC, au cours des dix prochaines années, a annoncé à Sept-Îles le ministre délégué aux régions, Gaétan Lelièvre. Québec a haussé de 20% le budget de la Politique nationale de la ruralité.

«Mettre en œuvre des projets de soutien au développement pour et par le milieu», voilà comment le ministre a décrit la nouvelle Politique nationale de la ruralité, vendredi dernier, au Centre des congrès. Dans le cadre de cette dernière, le gouvernement allongera 470 millions $ dans les dix prochaines années, à travers les régions de la province.

Bien que les projets déployés touchent souvent le monde du transport, des bâtiments multifonctionnels et des communications, le gouvernement souhaite laisser une grande liberté aux milieux, dans le choix des réalisations, et n’imposer aucun modèle. «On donne une enveloppe et ce sera à chacune des régions de choisir», a dit M. Gaétan Lelièvre.

Ce sont les MRC qui seront responsables des enveloppes budgétaires. Sept-Rivières touchera 248 618$ en 2014-2015 et 496 000$ supplémentaires durant la prochaine décennie, en raison du «Pacte Plus», une nouveauté incluse dans la nouvelle Politique, qui se voit renouvelée pour dix ans plutôt que sept.

La Minganie aura droit au total à 1 037 859$. Le point sera tout de même fait sur la Politique, en compagnie des intervenants locaux, cinq ans après sa mise en œuvre.

Plus d’agents
Des sommes sont aussi allouées aux MRC pour l’emploi d’agents de développement rural dans la prochaine année. Il sera désormais possible d’en engager un ou deux de plus dans chacun des secteurs. Ils passeront de 135 à 155 «à la demande des milieux», a fait savoir le ministre. Pour favoriser leur embauche, Sept-Rivières touchera, dans la prochaine année, 28 717$ et la Minganie 57 434$.

(Photo: Le Nord-Côtier)

Partager cet article