Mine Arnaud : Le conseil de ville continue d’appuyer le projet

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 25 février 2014
Temps de lecture :

Les conseillers de la Ville de Sept-Îles ont confirmé hier lors de la séance publique régulière qu’ils étaient toujours derrière Mine Arnaud, malgré que le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) ait qualifié le projet d’exploitation d’une mine d’apatite de «pas acceptable dans sa forme actuelle.» Les élus se défendent bien par contre, d’accepter ce projet à n’importe quel prix. Le promoteur devra faire ses devoirs, ont-ils affirmé.

Tour à tour, les conseillers des différents secteurs de la municipalité ont martelé, devant une salle du conseil bondée de citoyens pour et contre le projet minier, que Sept-Îles se devait de continuer à faire progresser le dossier. «Je souhaite que Québec donne son aval au projet de Mine Arnaud, avec toutes les recommandations nécessaires pour qu’il vienne combler le vide laissé par la fermeture de Cliffs Mine Wabush», a lancé en premier, le conseiller Jean Masse.

Son collègue Denis Miousse a emboité le pas, se rangeant derrière les positions de l’administration précédente, qui était favorable au projet. M. Miousse est allé plus loin, en se disant également contre la tenue d’un référendum consultatif, qui coûterait à la Ville 175 000$. Le conseiller Guy Berthe a pour sa part soutenu «qu’il y avait une solution à toutes les problématiques».

Les conseillères, Lorraine Dubuc-Johnson, Louisette Catto, Élisabeth Chevalier, Charlotte Audet et Guylaine Lejeune, se sont également dit en faveur du projet, mais sans se fermer les yeux. «J’espère voir mes enfants et mes petits-enfants vivre dans une ville en santé», a exprimé Mme Audet. Le conseiller Michel Bellavance a aussi confirmé être derrière le projet Arnaud.

Questionnés par des citoyens sur place, les conseillers ont soutenu à maintes reprises qu’ils n’appuieraient pas le projet minier s’il ne rencontre pas en bout de piste, les exigences gouvernementales.

(Photo: Le Nord-Côtier)

Partager cet article