Mine Arnaud: Un projet inacceptable dans sa forme actuelle

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 19 février 2014
Temps de lecture :

La commission d’enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) conclut que «le projet de Mine Arnaud n’est pas acceptable dans sa forme actuelle». Le rapport du bureau d’audiences a été rendu public ce matin, 60 jours après son dépôt auprès du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, Yves-François Blanchet.

Le président de la commission d’enquête, Joseph Zayed, et les commissaires, Nathalie Drapeau et Michèle Goyer, sont d’avis que «l’ensemble du dossier est incomplet et ne répond pas adéquatement aux enjeux relatifs à la contamination des eaux de surfaces et des eaux souterraines ainsi qu’aux risques de glissement de terrain et de tassement de sol.» Le BAPE recommande des évaluations complémentaires, essentielles pour «une juste appréciation des impacts.»

La commission remet également en question la rentabilité du projet de 750 millions $ dans un contexte où la production de roche phosphatée (apatite) est «quasi-stagnante.» Le BAPE, qui craint un engorgement de l’offre, rappelle que la décision d’investissement revient à Mine Arnaud, propriété d’Investissement Québec (61,7%) et Yara International (38,3%).

Enfin, la commission fait état que le projet minier ne fait pas consensus dans la communauté et que la «tension est palpable entre différents groupes sociaux.»

À la lumière des conclusions du BAPE et de l’expertise environnementale de son ministère, qui est toujours en cours, le ministre Blanchet émettra une recommandation au Conseil des ministres, qui décidera de la réalisation du projet.

(Photo: archives – Le Nord-Côtier)

Partager cet article