SJMD: Près de 700 personnes se font chanter l’amour

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 17 février 2014
Temps de lecture :

Près d’une dizaine d’artistes locaux sont montés sur la scène de la Salle Jean-Marc-Dion ce samedi, pour participer au spectacle «Quand on aime, on a toujours 20 ans» durant lequel ils ont interprété des chansons d’amour. Une proposition qui a rejoint un très large public, car ce sont 688 personnes qui ont répondu à l’invitation lancée par le diffuseur.

Présenté dans le cadre des festivités entourant le 20e anniversaire de la Salle Jean-Marc-Dion, ce spectacle mis en scène par son directeur général, Stephan Dubé, est le résultat d’un projet qu’il nourrissait depuis plusieurs mois et qui n’a pris forme qu’au cours des dernières semaines. Un événement durant lequel 1 800$ a été remis en prix grâce à l’apport de commanditaires.

«Je suis très heureux que les gens aient répondu en aussi grand nombre à l’invitation que nous leur avions lancée. Les interprètes, les musiciens et l’équipe technique ont fait un travail remarquable en peu de temps, souligne, Stephan Dubé. Je leur lève mon chapeau. Une telle réponse du public m’encourage à répéter l’expérience au cours des prochaines années.»

En misant sur le talent local, l’équipe de la Salle Jean-Marc-Dion a réussi l’exploit d’offrir une vitrine de qualité à certains talents méconnus qui ont su briller sur scène. Pour d’autres, qui s’illustrent aussi sur la scène provinciale, comme Nathalie Noël, c’était là l’opportunité de revenir aux sources. «J’en dois beaucoup à la Salle. C’est ici que j’ai fait mes débuts. Le public de Sept-Îles m’a toujours offert un appui considérable. Je me devais d’y participer», a affirmé celle qui a bien interprété, entre autres, une chanson de son idole soit «L’amour existe encore» de Céline Dion.

On voit ici les principaux artisans de ce spectacle soit Émilie Lavoie, Denis Vadnais, Benoit Touzel, Krystelle Savard, Michel Villeneuve, Martin Pelletier, Sylvie Doiron, Maxim Villeneuve, Stephan Dubé, Geneviève Pelletier, Kevin Lemay, Nathalie Noël, Conrad-Stéphane Beaudin, Linda Arseneault et Marc Lacombe. (Photo : Michel Frigon)

Partager cet article