Une pêche de 111 000$ pour l’APRM

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 11 février 2014
Temps de lecture :

L’Association de protection de la rivière Moisie (APRM) a fait une belle récolte samedi, en amassant un total de 111 000$ lors de son traditionnel souper-bénéfice, qui s’est tenu au Carrefour LaBaie. Sous la présidence d’honneur du vice-président de la division Côte-Nord d’Axor Experts-conseils, Denis Cadoret, l’événement a permis de réunir quelque 400 convives et les animateurs chouchous, Louise Laparé et Gaston Lepage.

Le chef du restaurant montréalais Au pied de cochon, Martin Picard et le chanteur Marc Déry étaient aussi de la fête. L’ex-leader de la formation Zébulon a profité de l’occasion pour interpréter quelques-uns de ses succès, dont Poisson d’avril qu’il a gentiment adapté à la pêche au saumon. Membre du conseil d’administration de l’Association, c’est Michel Villeneuve qui a joué le rôle de maître de cérémonie, succédant ainsi au bien connu Tom Turnbull.

Comme à l’habitude, les convives ont eu le loisir de participer à des nombreux encans, criés ou silencieux. La cagnotte finale du souper s’est élevée à 110 000 dollars. «Nous travaillons à la protection de la flore et la faune de la Moisie», a rappelé le président de l’APRM, Bernard Lynch. «Les argents recueillis depuis plusieurs années nous ont permis de réaliser d’importants travaux à la passe migratoire et de construire un camp pour que nos employés puissent travailler dans un environnement décent.»

Cette année, l’Association a reçu le Makhila d’honneur des mains de la Société de gestion des rivières de Gaspé. Ce bâton symbolique est décerné par des associations gestionnaires à d’autres associations gestionnaires de rivières. «Je suis heureux de le remettre à l’APRM, à des gens qui se tiennent debout pour leurs convictions», a lancé le président de la société gaspésienne, Mathieu Côté. L’APRM s’implique dans la protection du saumon depuis 1978.

Pas de saumon
Pour une première fois, les invités n’ont pu déguster du saumon comme plat principal cette année. Ce changement de menu n’est pas étranger à certaines pratiques appliquées en aquaculture, qui mettent en danger les saumons, selon l’Association. «Il va devoir y avoir des changements dans les procédures, a fait savoir M. Lynch. Nous étions mal à l’aise et nous voulons passer notre message.»

Le souper-bénéfice annuel a été rendu possible grâce à la participation de nombreux partenaires et commanditaires, dont Axor, Provincial Airlines, Rio Tinto IOC, Aluminerie Alouette, le Camp de pêche de la rivière Moisie, Hélicoptères canadiens et la Pourvoirie Moisie Nipissis.

Le président de la Société de gestion des rivières de Gaspé, Mathieu Côté, remet le Makhila d’honneur au président de l’APRM, Bernard Lynch. D’autres membres du conseil d’administration de l’APRM et le président de la Fédération québécoise du saumon atlantique, Jean Boudreau, posent sur la photo. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article