Prolongement de la 138: Le député veut relancer le dossier

Par 12:00 AM - 11 février 2014
Temps de lecture :

Jonathan Genest-Jourdain réclame l’aboutissement du projet de prolongement de la route 138, qu’il juge essentiel pour le développement de la circonscription. Le député néo-démocrate compte prendre en main le dossier qui à ses yeux, « traîne en longueur » depuis des années.

Le député néo-démocrate de Manicouagan fait du prolongement de la route 138 sur la Basse-Côte-Nord une priorité. Il presse les autorités publiques de s’impliquer dans le dossier, alors qu’il compte rencontrer prochainement la ministre fédérale des Transports, Lisa Raitt. «Il est essentiel de rassurer les autorités publiques, parce que depuis 2007, il a eu très peu d’évolution dans ce dossier-là et il y a quand même eu 45 millions $ d’engagés et d’encaissés», a indiqué Jonathan Genest-Jourdain.

Les élus régionaux seront aussi sollicités. Le député croit qu’un engagement clair du provincial sera requis pour activer le fédéral. «Selon des discussions que j’avais eues avec Denis Lebel, l’absence de reconnaissance du provincial empêchait de se rendre aux instances fédérales. C’était essentiel que j’obtienne une lettre qui témoignait de la volonté étatique provinciale», a expliqué le député.

Situation inacceptable
Jonathan Genest-Jourdain se dit préoccuper par le prix des denrées alimentaires et la vulnérabilité du trafic maritime en période de grand froid. «Les citoyens sont soumis à la fluctuation des températures et du climat, c’est inacceptable en 2014. Il faut comprendre que ces citoyens-là paient des impôts et des taxes comme tout le monde. Ils ont droit à des services et à des aliments de bonne qualité à des prix qui sont raisonnables», a défendu M. Genest-Jourdain.

Toutefois, il précise qu’une plus grande vigilance sera nécessaire dans le cadre de la reprise des travaux. «On va s’assurer qu’il y ait un suivi adéquat, que l’argent ne reste pas dans les mains d’un groupe restreint d’individus et que le reste de la population soit mis à l’écart des décisions», a-t-il fait valoir.
Rappelons que le député de Manicouagan avait soulevé des irrégularités dans la gestion des fonds publics, en lien avec le prolongement de la route.

(Photo : archives)

Partager cet article