Le Petit Drakkar 2014 se lance dans la belle aventure

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 11 février 2014
Temps de lecture :

L’attente est terminée pour les hockeyeurs nord-côtiers qui représenteront le Drakkar au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec. Leur aventure à ce prestigieux rendez-vous s’amorce vendredi. Outre le hockey, plusieurs activités culturelles les feront grandir.

Pour la toute première fois de son histoire, le Petit Drakkar disputera une partie hors-concours avant sa première partie officielle. Vendredi après-midi, la troupe des entraîneurs Éric Smith, Robert Lafrance et Sylvain Tremblay se mesurera aux Mooseheads de Halifax.
«Ça sera un bon défi pour nous. Ce sera un match pour enlever le stress, patiner et pour voir où nos jeunes en sont rendus puisque nous ne les avons pas vu tous ensemble depuis le début janvier», a mentionné le coach en chef, Éric Smith.

Le vrai coup d’envoi de la formation pee-wee de la Côte-Nord sera samedi matin, 8h, au Colisée Pespi, face à la formation suisse de Leysin Sport Academy. L’éthique de travail sera le facteur déterminant pour le Petit Drakkar. «Tout va être dans l’attitude des jeunes, leur goût de gagner. Il faudra avoir une éthique de travail hors pair ou supérieure à celle de nos adversaires», a indiqué Smith, qui a ajouté avoir entre les mains une bonne équipe avec de l’attaque.

Le deuxième match sera soit contre les Conquérants des Basses-Laurentides ou le Collège Français de la Rive-Sud, respectivement premier et treizième au Québec (Classement POC) dans le pee-wee AA. «Notre chemin ne sera pas facile, mais on va travailler pour sortir de ces deux premiers matchs. On va monter les émotions au bout. On a des joueurs passionnés par le hockey», a souligné celui qui dirige la formation nord-côtière pour une deuxième année de suite.

En dehors
Le Petit Drakkar ne passera pas que son temps au Colisée Pepsi ou dans un aréna. Les jeunes vivront plusieurs activités, notamment une visite à l’hôtel de glace, un tour d’avion et une visite des installations de l’école de pilotage et du hangar d’entretien de Strait Air. Ils côtoieront aussi les hockeyeurs des autres pays lors de dîners au Patro Roc-Amadour.

2013
Rappelons que l’édition 2013 du Petit Drakkar avait surpris l’an dernier, atteignant la ronde quart de finale, terminant au final sixième sur 36 équipes dans sa classe. Le portrait change cependant chaque année puisque seuls les hockeyeurs pee-wee première année peuvent porter les couleurs de la formation nord-côtière de la LHJMQ. «On sait avec quoi on a eu du succès. C’est avec les valeurs mises en place qu’on a été capable de remporter des matchs», a conclu l’entraîneur-chef.

Partager cet article