De nouvelles accusations pour Bernard «Rambo» Gauthier

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 16 janvier 2014
Temps de lecture :

Des accusations de harcèlement et d’intimidation ont été portées contre le représentant de la FTQ-Construction, Bernard «Rambo» Gauthier, pour des incidents qui se seraient produits pendant la grève de la construction en juin dernier.

L’agent d’affaires aurait forcé le 19 juin, un travailleur «à s’abstenir (…) d’accomplir son travail». Bernard Gauthier aurait alors intimidé l’homme en le menaçant. On peut aussi lire dans l’accusation que M. Gauthier aurait agi «dans l’intention de le harceler (…) ayant pour effet de lui faire raisonnablement craindre pour sa sécurité ou celle d’une de ses connaissances.»

Dans une autre affaire, la Couronne exige que Bernard Gauthier contracte un engagement conformément à l’article 810 du Code criminel, soit d’observer une bonne conduite pendant un an, en raison d’incidents survenus le 18 juin. La poursuite aurait des raisons de craindre que l’accusé «cause des lésions personnelles à Harold Richard ou endommage sa propriété.» L’audition est prévue pour le 20 mars 2014.

La Commission des relations du travail a d’ailleurs déjà donné raison à M. Richard après qu’il se soit plaint d’avoir été victime de discrimination syndicale de la part de Bernard Gauthier.

L’agent d’affaires n’a pas voulu commenter les nouvelles accusations.

Partager cet article