Nouveau contrat de travail chez Mine Wabush

Par 12:00 AM - 11 Décembre 2013
Temps de lecture :

Les 175 employés de Cliffs Natural Resources à Pointe-Noire ont en poche un nouveau contrat de travail de six ans. Le coordonnateur des Métallos sur la Côte-Nord, Alain Croteau, a bon espoir pour l’avenir des quelques 125 autres travailleurs touchés par les mises à pied.

Les travailleurs à l’emploi de la minière ont ratifié mardi, leur nouveau contrat de travail dans une proportion de 73,5 %. Des hausses de la masse salariale de 45% sont prévues. «On a réussi à garder la plupart de nos acquis. L’employeur voulait avoir plus de flexibilité, mais en contrepartie, il a mis pas mal d’argent sur le contrat, alors je pense que tout le monde sort gagnant là-dedans, personne ne perd une cenne», a commenté Alain Croteau, coordonnateur régional des Métallos sur la Côte-Nord.

Alors que le contrat de travail précédent était survenu après plus d’une quarantaine de rencontres entre l’employeur et le syndicat, seulement deux semaines de négociations, qualifiées de «très intenses» par M. Croteau, auront été nécessaires, cette fois, pour l’obtention du nouveau contrat.

L’entente entrera en vigueur en janvier, trois mois avant l’échéance du précédent contrat de travail. «On sait qu’il y a des minières dans le nord qui devront transborder leur minerai ici, par le chemin de fer, soit par IOC, soit par Pointe-Noire. Avec une paix syndicale pour les six prochaines années, ce sera plus facile pour eux de négocier» a expliqué M. Croteau.

Les Métallos soulignent que les travailleurs affectés à l’entretien de la voie ferrée, au transport, à la cour de triage et au quai auront droit à des conditions de travail équivalentes à celles en vigueur dans l’ensemble du secteur du fer. On est dans le marché de la main-d’œuvre au niveau des métiers et des journaliers. «On est au niveau de Mittal [Arcelor] et un peu plus. Je pense que tout le monde est heureux avec ça», a précisé le coordonnateur syndical.

Avenir plus heureux
Alain Croteau se dit optimiste pour les quelque 125 travailleurs à la maison qui attendent, depuis juin dernier, un appel pour retourner au travail. Ces travailleurs qui demeurent sur la liste de rappel pour les cinq prochaines années pourraient bien recevoir de bonnes nouvelles d’ici deux ans, selon M. Croteau.

«Si les gens sont patients, il y aura surement de l’ouvrage pour eux à Pointe-Noire. On espère que Mine Arnaud se fera l’année prochaine, puis il y a Alderon qui va descendre du minerai, Champion Minerals, Tata Steel, New Millennium…Il y en a plusieurs qui pourraient descendre du minerai et créer de la job pour ces gens-là», a-t-il affirmé.

(Photo: archives)

Partager cet article