Bernard Roy: En toute simplicité

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 27 novembre 2013
Temps de lecture :

Lancé en novembre 2012, l’album «Tous les chemins ne mènent pas à Rome» marque un retour de Bernard Roy dans le milieu musical à titre d’auteur-compositeur-interprète. En collaboration avec La Chansonnerie, il offrira une prestation à saveur intimiste, le 30 novembre à 20h à la Salle l’Aquilon de la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre.

L’amour de la musique n’est pas un intérêt qui date d’hier pour Bernard Roy puisqu’il avait tenté de percer dans le milieu musical au début des années 80. Une tentative qui s’était avérée infructueuse, car la chanson n’avait pas la cote de popularité, à l’époque où le disco était à l’honneur. Une expérience qu’il ne regrette aucunement, mais qui a fait en sorte qu’il a dû se remettre sur pied financièrement et effectuer un retour aux études à l’aube de la trentaine. La preuve qu’il s’en est bien relevé étant le fait qu’il détient un baccalauréat en Anthropologie.

Une expérience marquante
Dans son approche de la musique, l’auteur-compositeur-interprète voit beaucoup de similitudes avec le travail d’enseignant qu’il occupe dans la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval. «Quand je suis devant mes élèves, je me dois de capter leur attention, de retenir leur intérêt. Je me dois de faire la même chose lorsque je suis sur scène», a déclaré celui qui était l’un des neuf compagnons des Ateliers d’écriture Gilles Vigneault en 2011. Une invitation que le maître de classe lui avait lancée.

«De tous les trente-deux étudiants que j’ai eu le bonheur de rencontrer comme Compagnons de la Source au cours des quatre années d’Ateliers, je peux dire, sans hésiter, que Bernard Roy reste le plus intéressant et le plus prometteur, tant par ses qualités humaines que par ses talents dans l’écriture de la chanson et la profondeur de ses textes, a soutenu M. Vigneault dans une lettre qui lui était adressée. (…) Il a écrit et il écrira encore des chansons qui proposeront l’espoir et le courage aux humains de son temps.»

En plus de lui avoir permis de côtoyer Lisa Leblanc, Patrice Michaud et une légende vivante de la chanson québécoise, la participation de Bernard Roy aux Ateliers d’écriture Gilles Vigneault s’est avérée être la source d’un nouvel élan créatif. Ceci l’ayant motivé à se remettre plus activement à l’écriture et à la composition de chansons, ce qui a donné naissance à l’album «Tous les chemins ne mènent pas à Rome» qu’il a lui-même autoproduit. Un disque sur lequel il aborde divers sujets reliés à la réalité masculine.

Son spectacle
Seul à la guitare, Bernard Roy entend interpréter la plupart des chansons de son plus récent disque. Il prévoit surtout prendre des temps d’arrêt entre chaque pièce pour discuter avec les personnes présentes de tout ce qui entoure le processus d’écriture et de composition d’une chanson. Ce sera là le moment parfait pour le faire puisqu’il se produira devant plusieurs membres d’un regroupement d’auteurs-compositeurs-interprètes de Sept-Îles soit La Chansonnerie.

Ce sont même certains d’entre eux qui interprèteront leur propre composition en première partie de cette soirée qui se déroulera en toute simplicité.

(Photo : courtoisie)

Partager cet article