Bodh’aktan: La fête se poursuit

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 14 novembre 2013
Temps de lecture :

Dans le cadre des festivités entourant la sortie de son deuxième album, «Tant qu’il restera du rhum», Bodh’aktan se produira le 16 novembre à 21h30 au Centre des congrès de Sept-Îles. Reconnu pour son énergie sur scène, le groupe invite le public à faire le party avec lui lors d’une soirée où il présentera au moins cinq chansons de son nouvel album et ses succès.

Parmi ses membres, Bodh’aktan compte deux Nord-Côtiers soit Alain Barriault et Éric Tanguay. À eux s’ajoute à l’occasion, Kevin Lemay qui a écrit l’un des textes de ce nouvel album, en plus de collaborer à l’écriture et à la composition de certaines autres chansons qu’on y trouve. Plus que jamais, «Tant qu’il restera du rhum» est le résultat d’un travail d’équipe et l’apport de ceux-ci n’est pas à négliger puisqu’ils en sont des acteurs importants.

Avec plus de 145 représentations de son spectacle «Au diable les remords», la formation a eu la chance de se produire aux quatre coins du Québec, au Canada, aux États-Unis et en Europe. Ce sont là des moments inoubliables qu’ont pu partager les deux Nord-Côtiers. «Éric et moi avons fait de la musique ensemble à l’adolescence. Nous étions alors de très bons amis. Même si la vie a fait en sorte que l’on ne s’est pas vu pendant près de dix ans, nous sommes facilement redevenus de très bons amis. Depuis trois ans, on est heureux de partager des moments aussi irréels», a précisé Alain Barriault.

Détails sur le nouvel album
«On a voulu reproduire un peu plus l’esprit de live. Avant de faire le premier disque, on n’avait pas vraiment joué ensemble. On a gardé les mêmes assises. L’album est un peu plus rock. On est allé explorer des côtés un peu gipsy, punk et polka. Ça s’est fait dans la bonhomie. Même si on a eu moins de temps pour le préparer, on a pris le temps de bien faire les choses. Le résultat est surprenant. Ça sonne comme de la brique», a lancé M Barriault.

Sur «Tant qu’il restera du rhum», le groupe se permet d’adopter parfois un propos plus engagé sur certaines chansons. «Nous aimons raconter des histoires qui ne sont pas toujours vraies. Quand les gens viennent nous voir en spectacle, on souhaite qu’ils se laissent aller et qu’ils en oublient leurs problèmes. Il y a déjà bien des choses assez tristes dans la vie. On s’est cependant permis d’être plus sérieux, sur certaines chansons, en abordant des sujets tels que la mort ou la politique. Certains sujets que nous n’abordions pas auparavant.»

Plus récemment, la formation a même effectué le lancement d’un album en anglais «Against winds & tides» qui comprend des chansons traduites du premier disque et quelques nouveautés. Un projet qui ne devait à la base qu’être lancé au Canada anglais et aux États-Unis et qui est désormais disponible dans l’ensemble du Québec à la demande de ses fans.

Son spectacle
«Les gens de la Côte-Nord sont des passionnés de musique. C’est notre seul spectacle de lancement dans la région. Rien n’empêche qu’on entende y revenir en 2014 pour présenter l’intégralité du contenu de ce nouveau disque. Cette fois-ci, nous en présenterons au moins cinq, en plus de nos anciennes chansons», enchaîne M Barriault qui se dit très honoré d’avoir la chance de présenter un spectacle de lancement dans la région où il réside. Il est à noter que les personnes présentes pourront se procurer en primeur le nouvel album du groupe.

(Photo: courtoisie)

Partager cet article