Le travail de création des artistes de la Côte-Nord récompensé

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 12 novembre 2013
Temps de lecture :

Animée par la comédienne, Josée Girard, et la chroniqueuse culturelle à Radio-Canada Côte-Nord, Madeleine Ross, la cérémonie de remise des Prix d’excellence du Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord (CRCCCN) s’est déroulée le 9 novembre au Musée Shaputuan. Un événement qui vient souligner la vitalité du milieu artistique nord-côtier.

Pour son film «Surf Boréal_le film», Myriam Caron a reçu le prix art et culture individu. Dans ce long-métrage, la cinéaste s’est questionnée quant à l’industrialisation et à ses impacts sur l’environnement et la santé. Un documentaire qui se veut une invitation à partir à la découverte de six surfeurs et qui s’est avéré être une source importante de motivation pour sa créatrice, qui continue actuellement son combat contre le cancer.

Le prix relève artistique a été attribué à Catherine Arsenault pour la réalisation de l’œuvre «La faune imaginaire» qui se veut un métissage entre l’art contemporain et l’imaginaire. Pour l’artiste, qui est l’une des têtes dirigeantes du Collectif de la dérive, cette œuvre marque un retour en région et le début d’une carrière professionnelle. Durant son intervention, elle en a profité pour remercier la Ville de Baie-Comeau pour le prêt du 27, Place LaSalle en soulignant que ce type d’initiative contribue au retour des artistes en région.

L’initiative de Panache art Actuel de mettre en place un réseau autogéré axé sur la diffusion des arts visuels sur la Côte-Nord, mieux connu sous le titre de Virée de la culture, a été récompensée dans la catégorie organisme. Grâce à cette initiative, des œuvres d’artistes en arts visuels circulent sur l’ensemble dans la région en étant présentées dans l’un de ses dix lieux de diffusion. Son conseil d’administration a aussi salué le travail colossal effectué par sa coordonnatrice, Christine Dufour.

Décerné pour une première fois, le prix Patrimoine a été remis à la Corporation de l’église Sainte-Amélie ouverte à la vie, dont le rôle consiste à protéger, promouvoir et préserver ce joyau du patrimoine baie-comois qui abrite des fresques uniques de Guido Nincheri. Un travail constant pour son conseil d’administration qui est constamment à la recherche de financement pour en assurer son entretien ainsi que la réalisation de travaux mineurs ou majeurs sur sa structure.

Lors de cette cérémonie de remise de prix, un hommage a aussi été rendu à trois personnes qui ont contribué de manière significative au développement des arts et de la culture de la Côte-Nord soit Lorrain Boucher, Pierre Frenette et Yves Joncas. Par ce prix, le CRCCCN cherche à souligner le dévouement et l’implication hors de l’ordinaire de certains bénévoles dans le milieu culturel.

site 2

Prix CALQ
Un prix pour l’«Oeuvre de l’année» a aussi été remis par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) à l’artiste baie-comois, Richard Ferron, pour «Mémoire d’aujourd’hui», conçu dans le cadre des festivités entourant le 75e anniversaire de la Ville de Baie-Comeau. Une œuvre qui est composée de dix photographies de grand format montrant des personnes dans les mêmes lieux à deux étapes différentes de leur vie. Une récompense qui s’accompagne d’une bourse de 5 000 $.

PHOTO HAUT: Les deux animatrices de cette cérémonie de remise des Prix d’excellence culture Côte-Nord, Madeleine Ross et Josée Girard entourent tous les lauréats soit Marika Savoie-Trudel, Catherine Arsenault, Richard Ferron, Christine Dufour, Michelle Lefort et Myriam Caron. (Photo : François Trahan)

PHOTO 2: Lors de cette soirée, le Conseil des arts et des lettres, ici représenté par sa directrice du soutien aux artistes, aux communautés et à l’action locale, Céline Lavallée, a aussi remis un prix à l’artiste multidisciplinaire, Richard Ferron, pour son œuvre «Mémoire d’aujourd’hui». (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article