L’école du Boisé enfin inaugurée

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 08 octobre 2013
Temps de lecture :

C’est devant les quelque 270 élèves et leurs enseignants que la direction et les dignitaires invités ont inauguré la nouvelle école du Boisé, vendredi au gymnase de l’établissement. Pour l’occasion, le Chœur en sol était aussi de la partie pour faire chanter les plus petits, visiblement heureux d’avoir la chance de fréquenter une école flambant neuve, dont la facture s’élève à environ 12 millions $.

Ce sont les ratios du nombre d’élèves par classe, revus à la baisse par le ministère de l’Éducation, qui ont justifié la construction d’une nouvelle école primaire à Sept-Îles, une première depuis plus d’une vingtaine d’années. Le nouvel établissement compte d’ailleurs déjà sur un plan d’agrandissement au cas où les besoins futurs seraient là. L’école du Boisé accueille depuis septembre 270 élèves, dans 14 classes.
Modèle de développement durable

Tout dans cette nouvelle école est au goût du jour. «Le modèle a été conçu dans une optique de développement durable», a précisé le directeur général de la Commission scolaire du Fer, Lucien Maltais. En ce sens, l’établissement utilise la géothermie comme principale source d’énergie. La lumière naturelle est aussi omniprésente grâce à l’installation de plusieurs fenêtres. Le terrain extérieur est également aménagé de façon à permettre un drainage naturel et efficace. Des systèmes d’économie de l’eau potable et des bassins de biorétention pour les eaux usées des stationnements sont de plus, en place.

«Cette nouvelle maison d’enseignement ajoute à la qualité de vie des jeunes citoyens, et de nos familles», s’est réjoui le maire sortant de Sept-Îles, Serge Lévesque. Le projet de construction est d’ailleurs sur les planches depuis trois ans. «C’est maintenant aux jeunes de faire vibrer leur école avec leur énergie et leurs accomplissements», a renchéri le président de la Commission scolaire du Fer, Rodrigue Vigneault.

Le gouvernement du Québec a investi tout près de 10 millions $ dans la construction du projet. C’est la Commission scolaire du Fer, qui pourra compter sur différents remboursements grâce aux technologies retenues, qui complète le montage financier.

PHOTO: Le maire sortant de la Ville de Sept-Îles, Serge Lévesque, la députée de Duplessis, Lorraine Richard, le président de la Commission scolaire du Fer, Rodrigue Vigneault, le directeur général de la Commission scolaire du Fer, Lucien Maltais et la directrice de l’école du Boisé, Sylvie Roussy. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article