Dominic Paquet: Faire sa marque dans l’animation de gala

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 19 septembre 2013
Temps de lecture :

Dominic Paquet sera l’animateur du premier gala d’humour présenté sur la Côte-Nord par Les Productions Pi, le 21 septembre à 20h à la Salle Jean-Marc-Dion. Un événement dont les profits seront versés à Opération Enfant Soleil. Pour l’occasion, l’humoriste aura alors l’opportunité d’introduire six de ses camarades de l’humour au public nord-côtier soit François Boulianne, Mike Beaudoin, Yannick de Martino, Julien Tremblay, Martin Perizzolo et Martin Rozon.

Finissant de l’École nationale de l’humour en 1998, Dominic Paquet compte beaucoup d’expérience dans le milieu de l’humour au Québec. Tout au long de son parcours, celui-ci ayant réussi à prendre un peu plus confiance en lui lorsqu’il est sur scène. «J’ai pris beaucoup d’assurance. Parfois, certaines personnes trouvaient que je me retenais un peu sur scène, admet-il. Après deux one-man-show, je me fais davantage confiance. Je sais ce qui marche et ce qui fait rire les gens. Je n’hésite plus à retirer un gag s’il ne fait pas rire le public.»

Lorsqu’il travaille à l’écriture de ses gags, l’humoriste fonctionne surtout à l’aide de flashs. «Dès que j’ai une idée, je la note. J’aime regrouper mes flashs par thème. Comme je suis plutôt un raconteur, je regroupe des gags pour que ça devienne une histoire. Lorsque je les teste, c’est là que j’improvise le plus. Je retranscris ensuite sur papier tout ce que j’ai dit sur scène. Je fonctionne ainsi, car j’ai un humour qui est aussi très physique», a précisé cet artiste de l’humour qui avait écrit très peu de matériel avant de présenter son premier one-man-show devant public.

«Mon show, j’aime qu’il soit comme une partition de musique. J’aime plus ou moins improviser. Je le fais seulement si c’est requis. Le show est conçu de manière à ce qu’il y ait une montée. C’est souvent en rappel que je me permets un peu plus d’interagir avec les gens, ajoute Dominic Paquet. «Mon but est de faire rire. Je ne veux pas décevoir le public.»

Une nouvelle corde à son arc
Jusqu’à maintenant, l’humoriste a très peu touché à l’animation de gala. Un défi qu’il a relevé seul, pour une première fois, lors de la plus récente édition du Grand Rire bleue à Québec. «Je me suis concentré de janvier à juin à cette tâche. C’était la première fois que j’animais un gala, a-t-il confié. Je voulais que ça rentre fort et que les dirigeants du Grand Rire aient envie de m’engager à nouveau. À la fin du gala, ils sont venus me voir et ils étaient très satisfaits.»

«Je me sens choyé d’animer ce gala. Ça m’offre la chance de revenir sur la Côte-Nord et de présenter de très bons humoristes. Je peux vous assurer qu’ils sont tous très motivés. De plus, nous le faisons pour une très bonne cause. En tant qu’animateur, mon rôle est de mettre la table. Je veux que chaque humoriste se présente devant un bon public», soutient Dominic Paquet qui aura alors l’occasion de présenter un numéro d’ouverture.

Les billets pour assister à ce gala d’humour, présenté par Les Productions Pi, sont en vente au coût de 50$ à la Salle de spectacle Jean-Marc-Dion. L’achat peut se faire en ligne via le www.spectacle-sept-iles.com, par téléphone au 418 962-0100 ou en personne lors de l’ouverture de la billetterie. Il est possible d’obtenir plus d’informations sur cette activité-bénéfice en consultant la page Facebook des Productions 3.1416 ou par courriel au lesproductionspi@gmail.com.

(Photo: courtoisie)

Partager cet article