Destination 2030: Léo Bureau-Blouin entend les préoccupations des jeunes

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 18 septembre 2013
Temps de lecture :

Le député de Laval-des-Rapides et ancien leader étudiant, Léo Bureau-Blouin, était de passage à Baie-Comeau, vendredi, dans le cadre de la tournée Destination 2030, pendant laquelle il rencontre les jeunes de partout au Québec en vue de réaliser la future Politique québécoise de la jeunesse.

Devant quelques dizaines d’étudiants venus de diverses écoles de la Côte-Nord, l’adjoint parlementaire de la première ministre Pauline Marois en ce qui concerne la jeunesse a tenu une consultation au cégep de Baie-Comeau afin d’entendre les préoccupations propres aux jeunes de la région. «Qui d’entre vous a l’intention de rester ici après ses études et qu’est-ce qui fait que vous n’avez pas envie de partir?», a notamment demandé M. Bureau-Blouin aux gens présents.

Les participants ont abordé plusieurs sujets, dont la difficulté d’accéder à une variété de programmes lorsqu’ils prennent la décision d’entamer des études supérieures. L’absence d’une identité propre à la Côte-Nord dans sa globalité a également été soulevée, permettant au député de tracer un lien entre ces deux problèmes. «Le territoire est tellement vaste que ça devient un obstacle important à créer un sentiment d’appartenance. Si on habite à Baie-Comeau et que les programmes d’études sont à Sept-Îles ou Québec avec des frais semblables, les jeunes décideront souvent de quitter la région», a-t-il souligné.

Bien qu’ils aient partagé certaines inquiétudes, les jeunes nord-côtiers ont dit apprécier la proximité de la nature et les initiatives culturelles, entre autres. «Depuis un temps, le solde migratoire de la région est positif. Les jeunes reviennent, apprécient la qualité de vie qui est différente de la grande ville», a mentionné M. Bureau-Blouin, qui a fait connaissance avec les intervenants de plusieurs organismes lors de sa visite, dont la Maison des jeunes La Relève, l’Ouvre-Boîte culturel, la Jeune chambre de Manicouagan et le Forum jeunesse Côte-Nord. C’est ce dernier qui a coordonné cet événement, en collaboration avec le Secrétariat à la jeunesse.

Aspects récurrents
Pendant cette tournée, l’adjoint parlementaire de la première ministre a noté des aspects récurrents chez les jeunes rencontrés dans les différentes régions du Québec. «Un élément qui ressort à chaque endroit que l’on visite est l’importance de la conciliation travail-famille. On rencontre de jeunes entrepreneurs, des patrons d’entreprises et c’est vraiment ça qui ressort. Les jeunes ne voient plus le travail comme le centre de leur vie. Il y a une volonté d’avoir un style de vie plus humain», a observé le jeune élu.

Le député s’est aussi dit conscient que les programmes financés par le gouvernement du Québec, tels que les Forums jeunesse, manquaient de notoriété auprès des jeunes de certaines régions et que des changements devaient être apportés. «C’est un des défis des programmes du gouvernement, de les transformer pour qu’ils rejoignent mieux les jeunes. Il faut aller les voir là où ils sont plutôt que d’aller le faire en périphérie. Souvent, les activités parascolaires sont à l’extérieur, alors que ce serait plus simple et plus efficace que ce soit directement à l’école», a noté M. Bureau-Blouin.

Photo : Le Manic
Texte: Marlène Joseph-Blais

Partager cet article