Ciné-club: Le rendez-vous mensuel des cinéphiles

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 11 septembre 2013
Temps de lecture :

Présenté chaque mois, le lundi à 13h30 et 19h30, à la Salle de spectacle Jean-Marc-Dion, le Ciné-club est le rendez-vous incontournable pour les amateurs de films d’ici ou d’ailleurs. Cet automne, quatre films seront projetés soit La Pirogue (16 septembre), Rouge sang (7 octobre), Populaire (18 novembre) et Renoir (16 décembre).

La saison automne 2013 s’ouvre avec un drame de Moussa Touré, La Pirogue, une coproduction France/Sénégal/Allemagne. Mettant en vedette, Souleymane Seye Ndiaye, Laïty Fall, Malamine Drame et Balla Diara, ce long-métrage raconte l’histoire du capitaine d’une pirogue de pêche à Dakar. Ce dernier se voit forcer de prendre la mer pour conduire trente hommes en Espagne. Des gens provenant de différentes nations qui ont de la difficulté à se comprendre et qui ne savent surtout pas ce qui les attend.

Les amateurs de suspense et de film d’époque auront leur part du gâteau lors de la projection de Rouge sang. Ce long-métrage canadien a été réalisé par Martin Doepner et met en vedette Lothaire Bluteau et Isabelle Guérard. Son action se déroule dans un coin éloigné de la Vallée du Saint-Laurent, le réveillon du 31 décembre 1799, lorsqu’une jeune mère se voit contrainte d’héberger cinq soldats britanniques. Une nuit de tempête durant laquelle seront commis des actes inimaginables.

La France sera aussi à l’honneur lors de la présentation d’une comédie de Régis Roinsard, Populaire, mettant en vedette Romain Duris et Déborah François. Dans ce film, on suit le destin de Rose Pamphyle au printemps 1958, alors que celle-ci est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Une situation à laquelle elle refuse complètement d’adhérer. Heureusement, son don pour taper rapidement à la machine à écrire lui sera fort utile.

La saison se termine avec la projection du film Renoir où l’on suit le destin de Auguste Renoir, un très célèbre artiste peintre. Très éprouvé par la perte de son épouse et son âge avancé, celui-ci fait alors la rencontre d’une jeune fille du nom d’Andrée qui lui insufflera une énergie qu’il n’attendait plus. Éclatante de vitalité et rayonnante de beauté, elle sera le dernier modèle du peintre, sa source de jouvence.

Les billets pour assister à l’une ou l’autre de ses projections sont en vente au coût de 8 $ en admission générale et de 7 $ pour les moins de 30 ans et les aînés. Une carte est aussi disponible au coût de 36 $, ce qui donne accès à six entrées au choix (peut être utilisé par plus d’une personne pour un même film) ainsi qu’à des locations de film gratuites à la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre. Il est possible d’obtenir plus d’informations en composant le 418 962-0100 ou en consultant le site Internet de la Salle Jean-Marc-Dion au www.spectacle-sept-iles.com.

PHOTO: Populaire (Photo : courtoisie)

Partager cet article