Six Nord-Côtiers veulent faire leur place dans le circuit Courteau

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 06 août 2013
Temps de lecture :

Les camps d’entraînement des dix-huit formations de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) s’ouvriront dans les prochains jours. Cinq hockeyeurs de Sept-Îles et un de Port-Cartier y prendront part avec l’espoir d’évoluer dans le circuit Courteau pour la saison 2013-2014.

Simon Lemieux est celui des six qui comptent le plus d’expérience dans la LHJMQ, ayant pris part à 17 parties en saison régulière l’an dernier avec le Drakkar de Baie-Comeau. La période de transaction après les Fêtes l’an dernier aura fait en sorte qu’il a écopé et qu’il a poursuivi sa saison dans le junior AAA.
Le gardien de but originaire de Sept-Îles se dit prêt pour le camp de la formation nord-côtière, lui qui a pu enfiler les grosses jambières dans les dernières semaines à Sherbrooke et Baie-Comeau. Il ne se met aucune pression pour le camp. «Je vais me présenter là et jouer ma game. Je vais faire de mon mieux, mais pour le poste que j’aurai, ce n’est pas moi qui prendrai la décision. C’est une année importante et je veux prouver hors de tous doutes que j’ai ma place», a-t-il fait savoir.

Simon Lemieux

Vallée
Lemieux aura de la compétition de Sept-Îles devant les buts puisque le Drakkar a invité Félix Vallée qui a passé la dernière saison dans le Réseau du sport étudiant du Québec avec les Mustangs juvénile de l’école Odyssée-Dominique-Racine de Saguenay.

L’homme aux grosses jambières est fébrile pour sa première participation à un camp du junior majeur. «Je suis très excité de vivre cette expérience. Je me suis préparé en intensité de façon sérieuse et disciplinée. Je ne suis pas grand, ni gros, mais je veux montrer que je peux arrêter les rondelles. Je ne me fais pas d’attentes pour ne pas être déçu, mais on espère toujours. Le rêve est toujours là», a-t-il mentionné. Avant de se pointer au camp du Drakkar, Vallée passe la semaine au camp des Jeannois du Collège d’Alma, équipe avec laquelle il pourrait se retrouver s’il ne parvenait à se tailler un poste. Il pourrait aussi aboutir avec les Élites de Jonquière midget AAA.

Boisvert
Le Drakkar de Baie-Comeau a aussi invité un autre Septilien à son camp, soit le défenseur Samuel Boisvert, qui s’est préparé sous la supervision de Serge Roy cet été. Avant de débarquer à Baie-Comeau, tout comme Vallée, il aura passé la semaine à Alma. «Ça me fera toucher la glace pour le côté compétitif. Au camp du Drakkar, je sais que ce ne sera pas facile, mais je veux faire ma place. Même si je suis invité, on est tous sur le même pied d’estale. Le coach Veilleux sera capable de voir si je me force ou pas», a-t-il laissé savoir. Alma ou les Élites de Jonquière figurent comme portes de sortie s’il devait être retranché.

Poirier
Tout comme Lemieux, Danick Poirier a un certain bagage dans le circuit Courteau, ayant joué deux matchs l’an passé avec le Titan d’Acadie-Bathurst. Il entend se tailler un poste comme troisième centre avec le club des Maritimes. Plusieurs 20 ans qui ont quittés étaient des avants.

«Je me sens confiant et je suis plus prêt que l’an passé et je sais de quoi ç’a l’air. C’est ma deuxième et dernière chance, c’est le tout pour le tout. Je vois un intérêt de la part de l’équipe puisque les entraîneurs m’ont appelé deux ou trois fois cet été pour savoir si je serai au camp et ils m’ont mis sur la piste de protection», a-t-il indiqué, ajoutant qu’il devra se faire remarquer dès la première journée du camp.

Lapierre
Choix des Olympiques de Gatineau aux Assises 2013 de la LHJMQ, Tommy Lapierre part en Outaouais sans pression sur les épaules. «Je sais ce que j’ai à faire. Je devrai montrer que je suis fiable défensivement, que je me sacrifie pour l’équipe et que je peux marquer de temps en temps», a souligné celui qui a connu une excellente fin de saison l’an dernier avec les Élites de Jonquière midget AAA, formation avec laquelle il se retrouvera s’il est retranché. «Si je suis coupé, ça ne sera pas parce que je ne me suis pas assez entraîné», a-t-il avancé.

Arsenault
Jérôme Arsenault tentera de laisser une bonne impression au camp des Cataractes de Shawinigan à titre de joueur invité. Pouvant évoluer autant en attaque qu’en défense, le Portcartois se débrouille mieux à l’arrière. «Je veux montrer ce que je sais faire, même s’il me reste encore un an au secondaire. Je suis plus à l’aise comme défenseur, je n’ai pas peur d’aller ramasser la rondelle et je suis conscient de ma défensive», a-t-il mentionné. Celui qui a partagé sa dernière année avec les Mustangs juvénile de l’école Odyssée-Dominique-Racine de Saguenay au football et au hockey retournera dans le même programme s’il ne demeure pas en Mauricie.

Photo du haut : Danick Poirier, Tommy Lapierre, Samuel Boisvert, Félix Vallée et Jérôme Arsenault, cinq des six hockeyeurs de Sept-Îles/Port-Cartier qui prendront part à des camps de la Ligue de hockey junior majeur du Québec dans les prochains jours.

Partager cet article