Tremblay: Passionné autant par la musique que par le jeu

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 25 juillet 2013
Temps de lecture :

Dans le cadre de la Tournée découverte, l’auteur-compositeur-interprète, Tremblay, s’arrêtera à trois endroits sur la Côte-Nord, le 25 juillet à 20h30 au Café-théâtre Graffiti de Port-Cartier, le 26 juillet à 20h au Edgar Café-bar de Sept-Îles et le 27 juillet à 20h au Café-bar le Gibard de Tadoussac.

Tremblay s’est intéressé à la musique à un très jeune âge, entre 8 et 12 ans, alors qu’il coanimait l’émission, Les couche-tôt, avec Marie-Pierre Morand. «J’ai commencé à jouer de la guitare à l’âge de 11 ans, confie-t-il. Garou était le chef d’orchestre de l’émission, Les couche-tôt, durant les deux premières années et il m’a offert la chance de jouer avec le band. J’ai alors eu la chance de jouer avec Robert Charlebois et Claude Dubois. Ce sont là de beaux moments que je garde en mémoire. C’est là qu’a grandi mon intérêt pour la musique.»

À titre de comédien, Tremblay s’est surtout fait remarquer du public jeunesse en interprétant le rôle de Manolo dans la série Ram Dam, de 2001 à 2008, et en étant l’une des têtes d’affiche des deux volets du film, À vos marques…Party. Cependant, il a toujours mené en parallèle une carrière musicale et y consacrait tout autant d’énergie. «J’ai toujours mis de l’énergie dans la musique, insiste-t-il. Même lorsqu’on tournait Ram Dam, j’avais mon band Éléphantine.»

Une association gagnante
Pour l’écriture des chansons de son premier disque et leurs arrangements, l’auteur-compositeur-interprète s’est associé à un ami de longue date, Kevin Murphy. «Lorsque j’ai décidé de me lancer en solo, je voulais emprunter un parcours plus accessible et sortir un peu de l’univers planant d’Éléphantine. Ce qui est bien avec lui, c’est qu’on s’assoit avec une bouteille de vin. Après deux à trois heures de travail, on finit par une chanson. On a la même fougue et la magie opère vraiment», a-t-il constaté.

De plus en plus, Tremblay essaie d’incorporer le jeu à ses spectacles. C’est pour ce faire qu’il s’est associé à Olivier Loubry pour la mise en scène de son spectacle. Il démontre ainsi que sa présence sur scène ne se limite pas seulement à l’interprétation des chansons. Par de tels efforts, il espère faire en sorte que le public adhère plus facilement à son univers musical riche en contraste.

Des vidéoclips à son actif
L’auteur-compositeur-interprète éprouve beaucoup de plaisir à mettre en image ses chansons. Jusqu’à maintenant, il a proposé deux vidéoclips de son premier album solo soit sa pièce titre, Ça va, ça va et J’suis pas tout seul. Pour leur réalisation, il s’est associé à François Jaros de Forge films. Un artisan qu’il a rencontré lors du tournage d’un documentaire.

Leur collaboration se poursuivra puisqu’un troisième projet de vidéoclip est actuellement en cours pour la pièce, Marie-Plastique, dont le propos est assez actuel, car elle parle d’une fille qui est belle au naturel. Contrairement aux deux précédents, ce dernier se voudra beaucoup plus atmosphérique et moins collé sur le texte de la chanson.

Son spectacle
Sur la Côte-Nord, Tremblay présentera un spectacle en formule duo. Celui-ci sera alors accompagné d’André Lavergne à la guitare. Il admet avoir très hâte d’entreprendre cette Tournée découverte, qui lui permet d’aller à la rencontre du public de l’est du Québec. «Ce qui me plaît, c’est que c’est la première fois que je fais cinq spectacles en cinq jours. Nous aurons beaucoup de route à faire. Il n’y aura pas beaucoup de temps pour faire le party. Cependant, il y aura beaucoup de musique et nous jouerons dans de très belles salles», affirme-t-il.

«Je fais de la folk depuis l’âge de 15 ans. J’invite les gens à voir plus loin que la simple image d’un gars qui joue de la guitare, ajoute-t-il. En faisant ce métier, je fais ce qui me plaît. Je veux que mon œuvre soit complète. Mes chansons sont très personnelles. Me voir sur scène, c’est donc un excellent moyen d’apprendre à me connaître.»

(Photo : Kevin Murphy)

Partager cet article