Mine Arnaud : Un comité de citoyens en faveur du projet voit le jour

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 10 juillet 2013
Temps de lecture :

Un mouvement en faveur du projet d’exploitation d’une mine d’apatite à ciel ouvert dans le secteur du canton Arnaud à Sept-Îles s’organise. Le nouveau comité, Citoyens pour Mine Arnaud, souhaite faire circuler librement une information puisée «à la source» en organisant des séances publiques d’information. Une première rencontre, à laquelle le promoteur a participé, a attiré quelque 175 citoyens, hier au Cégep de Sept-Îles.

«Nous voulons que la population ait accès à une information fournie par des gens compétents et crédibles, a fait savoir le porte-parole du comité, Claude Harvey. Il y a actuellement beaucoup de désinformation au sujet du projet, tellement que l’on écoute même plus les gens qui ont une expertise.»

Le comité veut d’ailleurs offrir de l’information, issue de différentes sources, aux citoyens qui le souhaitent. Des organismes des secteurs de l’éducation, de la santé et de l’environnement pourraient être approchés pour tenir des présentations par exemple, explique M. Harvey. «Nous voulons que ces gens viennent expliquer leurs points de vue, après les citoyens sont assez intelligents pour se faire leur propre idée», a ajouté le porte-parole.

Selon le comité Citoyens pour Mine Arnaud, les opposants au projet occupent une large place sur la scène médiatique et sur les autres tribunes. «Il était temps que l’on réagisse, quand c’est rendu que des gens en faveur du projet ont peur de s’afficher ou de poser des questions, c’est grave», a-t-il indiqué. Le nouveau regroupement compterait pour l’heure environ 25 membres de tous azimuts.

PHOTO: Le projet d’exploitation d’une mine d’apatite suscite beaucoup d’intérêt à Sept-Îles. Quelque 400 citoyens ont participé à la première partie des travaux du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), en juin. (Photo : archives – Le Nord-Côtier)

Partager cet article