Construction: Retour progressif des travailleurs sur les chantiers

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 26 juin 2013
Temps de lecture :

Une entente de principe est survenue entre l’Alliance syndicale, qui représente les 175 000 travailleurs de la construction, et l’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec, mettant fin à la grève dans le secteur du génie civil et de la voirie. Mardi, c’était au tour des travailleurs du secteur résidentiel à s’entendre avec la partie patronale.

Le conseiller de la FTQ sur la Côte-Nord, Bertrand Méthot, estime que cette entente concerne plus de la moitié des travailleurs de la construction sur la Côte-Nord, soit au moins 2 000 personnes. «Des représentants de l’Alliance syndicale seront à Sept-Îles et Baie-Comeau pour expliquer l’ensemble du dossier de négociation. Ils parleront de l’entente survenue pour le génie civil et la voirie», a-t-il indiqué.

Cette entente prévoit une augmentation salariale de 2,0 % à la signature de la convention. Les travailleurs de ce secteur auront ensuite droit à des hausses de 2,1 % en 2014, de 2,2 % en 2015 et de 2,3 % en 2016.
En annonçant cette nouvelle, le regroupement des cinq syndicats représentatifs de la construction s’est dit soulagé, après avoir mené d’intenses pourparlers pendant une semaine.

«Nous sommes très heureux d’avoir réussi à obtenir une entente négociée. Les négociations ont été ardues, mais elles ont donné des résultats dont nous sommes fiers», a déclaré le porte-parole de l’Alliance syndicale, Yves Ouellet, dans un communiqué émis le 24 juin.

En ce qui concerne les secteurs industriel, institutionnel-commercial, les parties n’ont toujours pas trouvé de terrain d’entente. Bertrand Méthot mentionne que les négociations entourant les travailleurs du génie civil et de la voirie ne comprenaient pas une close sur la mobilité provinciale, comme c’est le cas pour les autres discussions en cours, ce qui pourrait être l’un des facteurs expliquant l’obtention plus rapide d’un règlement.

Des assemblées générales auront lieu à Sept-Îles, le 26 juin, et à Baie-Comeau, le lendemain, dans le but de faire le point sur cette grève qui perdure depuis près de dix jours. Aux dires de M. Méthot, Yves Ouellet devrait faire partie de la délégation qui sera sur la Côte-Nord cette semaine afin d’informer les travailleurs de l’avancement des pourparlers avec la partie patronale, mais aussi pour expliquer les détails de la récente entente de principe conclue.

PHOTO : À Sept-Îles, les ouvriers ont réintégré progressivement le chantier du quai multiusager au Port de Sept-Îles et celui du complexe hydroélectrique de la rivière Romaine, en Minganie. (Photo : archives – Le Nord-Côtier)

Texte: Marlène Joseph-Blais

Partager cet article