Échantillonnage de la qualité de l’air : Les résultats dévoilés en 2014

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 25 juin 2013
Temps de lecture :

Ceux qui attendaient la publication des résultats des stations d’échantillonnage de la qualité de l’air, installées pour un an en juin 2012, devront s’armer de patience. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) confirme qu’un rapport sera produit et diffusé qu’à l’hiver 2014. Entre-temps, les travaux de la Table de concertation sur la qualité de l’air de Sept-Îles reprendront en septembre.

Ce n’est pas demain la veille que la population pourra connaître les données recueillies par les stations d’échantillonnage. «Compte tenu du temps requis afin de procéder à toutes les étapes d’analyse et à l’interprétation des données, un rapport sera produit afin de compléter l’état de situation de la qualité de l’air à Sept-Îles et sera diffusé au cours de l’hiver 2014», a fait savoir le coordonnateur aux relations avec les médias du ministère, Éric Santerre.

Des représentants du MDDEFP ont cependant rencontré les acteurs de la Table de concertation sur la qualité de l’air de Sept-Îles, au courant de la semaine dernière, pour dresser un bilan de l’étude de caractérisation. «Pour l’instant, ça [qualité de l’air] semble bon à Sept-Îles, a fait savoir le directeur adjoint de la Ville de Sept-Îles, Denis Cléments, aussi membre de la Table. Nous avons convenu de ne pas donner de détails pour le moment, puisqu’il reste encore beaucoup de choses à confirmer.»

Cependant, M. Cléments confirme que la Table a demandé au ministère de tenir une séance publique d’information pour présenter le bilan de l’échantillonnage, le plus rapidement possible.

Vers des stations permanentes?
Pour l’heure, le MDDEFP affirme que les équipements en place, au parc Livingston et près de la rue Retty, seront retirés comme prévu. «À la lumière du rapport final, une décision sera prise par le ministère sur la pertinence de l’installation d’une station permanente de suivi de la qualité de l’air», a précisé Éric Santerre. En avril, la Ville de Sept-Îles avait appuyé la demande de la Table de concertation visant à poursuivre de façon permanente l’échantillonnage de la qualité de l’air.

«Il semble que des stations comme celle sur Livingston, il y en aurait juste une au Québec, a expliqué Denis Cléments. Il y a peut-être d’autres solutions, nous allons poursuivre nos démarches en ce sens-là.» En parallèle, la Table a tenu sa dernière rencontre avant les vacances estivales, les travaux doivent reprendre en septembre.

La Ville et plusieurs groupes de citoyens ont lutté pendant plusieurs mois avant que le ministère finisse par accepter d’installer des stations d’échantillonnage sur le territoire.

PHOTO: En juin 2012, Québec a installé deux stations d’échantillonnage de la qualité de l’air à Sept-Îles, dont la principale est située au parc Livingston. (Photo : archives – Le Nord-Côtier)

Partager cet article