Santé : Sept-Îles veut fusionner avec la Basse-Côte-Nord

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 23 mai 2013
Temps de lecture :

Le Centre de santé et des services sociaux de Sept-Îles (CSSS-SI) a fait les premiers pas vers une fusion avec l’établissement de santé de la Basse-Côte-Nord. Le conseil d’administration y voit là une solution à long terme pour l’optimisation des services administratifs ainsi qu’une sauvegarde et une consolidation des services de proximité.

«On a évalué l’ensemble des scénarios et pour nous, le scénario le plus gagnant pour les prochaines années, tant au niveau administratif, financier et du service à la clientèle c’est d’établir une fusion», a soulevé le président du conseil d’administration, Jean Caron, lors d’un point de presse. La direction n’est pas sans rappeler les défis financiers et de recrutements de main-d’œuvre avec lesquels elle doit jongler.

C’est l’Agence de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord, qui administre depuis un an l’établissement de Blanc-Sablon, qui devra trancher sur la fusion. Il en sera notamment question lors de la prochaine rencontre du conseil d’administration de l’agence, le 11 juin. Depuis 2010, des directeurs des CSSS de Sept-Îles et de Port-Cartier occupent différentes tâches administratives pour le centre de santé de la Basse-Côte-Nord.

Pour l’heure, le CSSS-SI de Sept-Îles assure que la fusion des deux hôpitaux, si elle se concrétise, ne se traduira pas par des pertes d’emplois. La direction témoigne également de son ouverture vers une fusion avec le CSSS de Port-Cartier.

PHOTO: Le président du conseil d’administration du CSSS de Sept-Îles, Jean Caron et le directeur général par intérim, Normand Leblanc, lors d’un point de presse jeudi. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article