Danse : Tam ti Delam présente «Éli»

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 16 mai 2013
Temps de lecture :

Sous le thème de la quête d’identité, l’ensemble folklorique Tam ti delam convie le public à assister à l’une des deux représentations de son spectacle de fin d’année «Éli», les 18 et 19 mai à 20h à la Salle Jean-Marc-Dion. C’est là l’occasion de voir plus d’une soixantaine de ses élèves interpréter des danses folkloriques provenant d’un peu partout à travers le monde.

«Depuis quelques années, on s’amuse à actualiser le folklore, a lancé la directrice artistique de l’Ensemble folklorique Tam ti delam, Johanne Poirier. On part des pas traditionnels et l’on modernise. Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, le folklore n’est pas relié à une époque précise. C’est un genre qui se transmet de génération et génération et qui traverse les époques. »

L’importance du choix du thème
Avant même d’entreprendre le travail de création sur son spectacle de fin d’année, les chorégraphes et la directrice artistique de Tam ti delam avait déjà choisi de présenter un spectacle sous le thème de la quête d’identité. Un choix qui s’est imposé, car ils souhaitaient mettre à l’avant-plan un personnage différent. Par la suite, le thème du voyage s’est rapidement ajouté puisque «Éli» part à la recherche de gens qui lui ressemblent. C’est ce qui l’amènera à se déplacer un peu partout à travers le monde.

«À la base, il cherchait des gens qui lui ressemblent. À travers ses voyages, il se rend compte qu’il est différent. C’est dans une discothèque qu’il réalisera qui, il est vraiment et finira par accepter ses différences», a souligné Johanne Poirier qui a été accompagnée par Marie-Ève Gagnon, Marie-Pier Johnson et Jean-Philippe Morin dans la création des nombreuses chorégraphies composant ce spectacle de fin d’année.

Plusieurs danses à l’honneur
Lors de ce spectacle, mettant en vedette plus d’une soixantaine de danseurs, un total de 23 chorégraphies seront proposées au public. On y retrouvera de la danse folklorique québécoise, de la danse irlandaise, argentine, ukrainienne, moldavienne ainsi que du swing adapté. On promet même certains numéros à saveur plus acrobatique. Pour l’occasion, les élèves seront accompagnés des musiciens du Tam ti band.

Les personnes désirant assister à «Éli» peuvent se procurer un billet au coût de 20$ à la billetterie de la Salle Jean-Marc-Dion au 418 962-0100 ou auprès des danseurs et au coût de 15$ pour les étudiants. Une offre est aussi proposée aux entreprises à partir de son site web au www.tamtidelam.ca. Elles peuvent alors bénéficier d’une offre spéciale et ainsi obtenir 12 billets pour le coût de 10 (200$).

(Photo: Le Nord-Côtier)

Partager cet article