Emploi : Le salon virtuel bat son plein

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 12 avril 2013
Temps de lecture :

Le deuxième salon virtuel de l’emploi de Sept-Îles et Port-Cartier se poursuit jusqu’au 14 avril. L’an dernier, c’est 5000 visiteurs uniques qui ont profité de l’occasion. Le défunt salon physique, lui, attirait autour de 700 visiteurs.

La Chambre de commerce de Sept-Îles qui organise l’événement avec l’aide financière d’Emploi Québec et de la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord (CRÉ), espère au moins le même nombre de visiteurs cette année. «Si on reçoit un nombre moindre de visiteurs, mais que l’on trouve des candidats intéressants, on sera très satisfaits», précisait la coordonnatrice de l’événement, Mireille Joncas.

Gros budget publicitaire
C’est environ 15 000$ qui ont été investis sur le web, dans les journaux et à la radio. «La publicité, c’est aussi rendu de ce côté-là, selon Mme Joncas. L’événement se tient sur neuf jours parce qu’on voulait que les gens puissent y participer sur deux fins de semaine. On voulait aussi que le montant investi en publicité ait le temps de faire son effet.»

Participation septilienne
Les gens de Sept-Îles ne sont pas en reste; des affiches ont été distribuées dans les écoles. «On s’est assurés que les étudiants du secteur soient au courant de l’activité», disait Mme Joncas. Le salon s’adresse principalement aux gens des grands centres, mais la Chambre de commerce de Sept-Îles souhaite que les locaux se l’approprient. «Après Montréal et Québec, Sept-Îles est arrivé en troisième position l’an dernier, en matière d’achalandage. On souhaite au moins la même participation cette année», précise Mme Joncas.

L’an dernier, c’est 200 emplois qui ont été offerts. «Vu le contexte économique plus difficile sur la Côte-Nord, c’est entre 150 et 160 emplois qui sont affichés en 2013», explique Mme Joncas. Ce sont principalement des emplois de PME qui sont offerts.

Texte: Dominique Séguin

Partager cet article