Cliffs suspend les opérations de son usine de bouletage

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 12 mars 2013
Temps de lecture :

Cliffs Natural Resources suspend les opérations de son usine de bouletage de Mines Wabush, à Pointe-Noire, près de Sept-Îles pour une durée indéterminée. La nouvelle a été annoncée lundi après-midi aux quelque 165 employés, qui se retrouveront sans emploi dès juin. Les coûts élevés d’exploitation et la baisse du prix du marché des boulettes de minerai de fer justifient la décision de la société minière.

Cliffs poursuivra la production de concentré de minerai de fer à partir de sa mine Scully au Labrador et de celle du lac Bloom, près de Fermont. «Nous adoptons une vision à long terme de nos investissements au Canada. Ces mesures prennent en considération les conditions du marché et nous permettent d’envisager positivement le développement de la mine du lac Bloom, qui représente le futur de Cliffs», a annoncé par voie de communiqué, le président et chef de la direction de Cliffs, Joseph A. Carrabba.

À Sept-Îles, où la minière embauche 300 travailleurs syndiqués, la nouvelle a rapidement entraîné une onde de choc au sein de la communauté. «C’est très triste pour la région, a déploré le coordonnateur du syndicat des Métallos, Alain Croteau. Le pire, c’est pour les jeunes employés qui viennent de s’acheter une maison par exemple, ce sera difficile.» Selon le représentant syndical, c’est bien plus de 165 travailleurs qui seront atteints par l’annonce de Cliffs. «Avec les emplois indirects, liés à l’exploitation de l’usine, on peut facilement doubler le nombre de personnes touchées.»
La direction de la société a d’ailleurs offert son soutien à son personnel. «Nous comprenons qu’il s’agit d’une épreuve difficile pour nos employés et leurs familles. Tout au long de cette transition, nous travaillerons avec eux, notamment pour explorer différentes opportunités auprès des autres opérations de Cliffs», a précisé M. Carrabba.

Un comité de reclassement sera mis sur pied pour déplacer des travailleurs suspendus vers d’autres activités de l’entreprise, a fait savoir Alain Croteau. À Sept-Îles, Cliffs continuera d’exploiter son chemin de fer et ses installations portuaires. Le projet d’augmentation de la capacité de chargement du quai est également maintenu. Selon les informations fournies par le représentant syndical, la production de l’usine de bouletage sera réévaluée d’ici six mois.

En 2013, Cliffs espère produire de 9 à 10 millions de tonnes de minerai, dont trois millions de tonnes de boulettes de fer. En novembre 2012, la minière a mis un frein à la construction de la phase 2 de sa mine du lac Bloom. Quelque 400 employés de sous-traitants avaient alors été démobilisés.

Les installations de Cliffs Mines Wabush, à Pointe-Noire. (Photo : archives – Cliffs Mines Wabush)

Partager cet article