Les «Pourquoi» Benoît Archambault répond aux questions des enfants

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 26 février 2013
Temps de lecture :

En plus d’être musicien dans le groupe Mes Aïeux, Benoît Archambault est aussi actif dans le milieu jeunesse depuis déjà dix ans. Jusqu’à maintenant, il a lancé cinq albums dont Les Pourquoi dans lequel il s’amuse à répondre aux nombreuses questions des enfants. C’est ce dernier qu’il présentera sur scène le 2 mars à 14h30 au Café de la grande école de Natashquan, le 3 mars à 14h au sous-sol de l’église de Havre-Saint-Pierre, le 4 mars à 14h à la Salle Jean-Marc-Dion et le 5 mars à 18h30 au Café-théâtre Graffiti de Port-Cartier.

Le parcours d’auteur-compositeur-interprète de Benoît Archambault a débuté dans les concours. En effet, il a participé à plusieurs d’entre eux, dont le Festival en chanson de Granby et le Festival en chanson de Petite-Vallée qu’il a remporté en 1998. À la même période, il enseignait également la musique à des jeunes dans une école comme activité parascolaire. C’est en cherchant à attirer l’attention de ceux inscrits au cours de chorale qu’il s’est mis à composer ses propres chansons.

Lorsqu’il se produit en spectacle, Benoît Archambault apprécie grandement le contact direct avec les jeunes. C’est même là un élément qu’il privilégie. «J’adore leur simplicité. Je ne me suis jamais considéré comme une vedette, mais bien comme un artisan, enchaîne-t-il. J’aime ce milieu, car je peux me permettre d’être créatif. Souvent, lorsque je conçois un spectacle, je m’inspire du quotidien. C’est là que je puise mes sujets.»

Un spectacle familial
Selon Benoît Archambault, l’humour utilisé et l’aspect live de son spectacle «Les Pourquoi» dans lequel il utilise de vrais instruments font en sorte que tout un chacun peut y trouver son compte. «Même si j’évolue dans le milieu jeunesse, je ressens une grande liberté dans la contrainte. Je sais jusqu’où aller. Je me permets de faire preuve d’un peu plus d’audace sans pour autant tomber dans la vulgarité. De plus, j’utilise différents types d’humour, ce qui m’aide à rejoindre un plus large public», avance-t-il.

Dans «Les Pourquoi», Benoît Archambault et ses acolytes, les ti-guidous, s’offrent le plaisir de répondre aux nombreuses questions des enfants. Présenté sous la forme d’un talk-show, il comporte également de nombreuses chansons. L’auteur-compositeur-interprète abordant alors plusieurs thèmes tels que la surconsommation, la conduite d’un vélo à deux roues, l’importance d’un prénom et le refus de certaines personnes d’admettre qu’elles sont perdues lorsqu’elles le sont.

Un horaire chargé
Une chose est certaine, Benoît Archambault ne chôme pas. «J’offre plusieurs spectacles dans les écoles que nous n’inscrivons pas sur le site Internet, ajoute-t-il. Les gens sont étonnés de voir qu’on tourne autant. Le spectacle a déjà fait ses preuves. Nous n’avons donc que du plaisir à le présenter sur scène.» Il travaille même déjà à l’écriture d’un deuxième «Les pourquoi». Il faut souligner qu’il reviendra d’ici peu sur la Côte-Nord pour offrir un spectacle en compagnie de ses collègues du groupe Mes Aïeux.

Benoît Archambault adore la créativité que le procure le fait d’œuvrer aussi dans le milieu jeunesse. Sur scène, l’auteur-compositeur-interprète utilise divers types d’humour, ce qui lui permet de présenter un spectacle familial s’adressant à tous les membres d’une famille. Il ajoute qu’il y a souvent un deuxième degré à tout ce qu’il présente. (Photo : Harold Fortin)

Partager cet article