Eve Ringuette : Une comédienne d’ici nommée aux Jutras

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 14 février 2013
Temps de lecture :

La 15e édition du Gala des Jutras aura lieu le 17 mars prochain. C’est alors que les différents acteurs et artisans du septième art seront récompensés. Parmi les nominées dans la catégorie meilleure actrice de soutien, on retrouve la Septilienne Eve Ringuette qui a tenu le rôle d’Osalic dans le film Mesnak de Yves Sioui Durand.

Dans cette catégorie, on retrouve également en nomination Sophie Laurin (Avant que mon cœur bascule), Monia Chokri (Laurence Anyways), Nathalie Baye (Laurence Anyways) et Sabrina Ouazani (Inch’Allah). Même après sa participation au film Mesnak, Eve Ringuette était loin de se douter que ceci lui permettrait aujourd’hui d’obtenir une nomination aux Jutras. «Le film n’a pas eu de véritable promotion. Peu de gens l’ont vu. Ça m’a donc surprise d’obtenir une nomination», a spécifié celle qui hésite encore à assister au Gala du 17 mars.

«Je vais être très intimidée d’y assister, confie celle qui travaille actuellement comme agente administrative pour la firme d’avocats Cain Lamarre Casgrain Wells. Dernièrement, ça me fait un peu paniquer. Mon conjoint me dit toutefois que ce serait là une belle expérience de vie et je lui donne entièrement raison. Il y a donc de fortes chances que j’y sois présente. Même mon employeur me recommande d’y assister. Hier, un photographe de la presse m’a même contactée pour la prise d’une photo. Il était surpris de constater que je n’étais pas représentée par un agent.»

De l’ombre à la lumière
« Je ne suis pas comédienne à la base, affirme-t-elle. Je n’ai répondu qu’à une annonce dans laquelle l’équipe de production du film Mesnak était à la recherche de comédiens amateurs autochtones. Ma mère m’a incitée à le faire, car elle avait déjà vécu une expérience similaire en campant un deuxième ou un troisième rôle dans le film Le silence des fusils dont le tournage a aussi eu lieu à Mani-Utenam. Je me suis donc présentée au Musée Shaputuan pour prendre part à des auditions et j’ai été choisie.»

Jusqu’à maintenant, ce long-métrage de Yves Sioui Durand a circulé dans plusieurs festivals au Canada et aux États-Unis ainsi que dans le réseau des cinémas parallèles du Québec. Ceci ayant même permis à Eve Ringuette d’être désignée comme meilleure actrice, en novembre 2012, au American Indien Film Festival et lors d’un festival autochtone en Alberta «Dream speakers festival». «J’aimerais en faire plus à ce niveau. J’ai adoré l’expérience. Cependant, étant donné que j’habite à Sept-Îles, les contrats se font plutôt rares», conclut-elle.

La Septilienne Eve Ringuette était loin de se douter que le rôle d’Osalic dans Mesnak lui permettrait un jour de se retrouver en nomination comme meilleure actrice de soutien au Gala des Jutras et ainsi côtoyer de près des artistes qu’elle apprécie. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article