Contribution financière : La Ville bonifie son aide à DÉSI

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 22 janvier 2013
Temps de lecture :

Avec un montant de 1 034 500 $ pour 2013, la contribution financière de la Ville de Sept-Îles envers Développement économique Sept-Îles (DÉSI) a augmenté d’environ 200 000 $ par année, depuis ces trois dernières années. Le conseiller du secteur de Moisie-Les-Plages, Claude Lessard, a contesté cette somme. L’organisme économique a pour sa part réitéré ses priorités en justifiant ainsi ses besoins financiers.

Lors de la dernière séance du conseil de ville le 14 janvier, les élus municipaux ont annoncé les contributions financières envers différents organismes de Sept-Îles. Le maire Serge Lévesque justifie le montant versé à DÉSI en raison des nombreux dossiers pilotés par l’organisme. «Développement économique Sept-Îles nous a présenté un plan d’action avec beaucoup de projets, et une plus grande mobilisation pour faire le lien avec les gens du milieu», a-t-il déclaré.

Bien qu’il reconnait un bon travail de la part de Développement économique Sept-Îles, le conseiller Claude Lessard estime que du financement devrait davantage être accordé dans d’autres domaines. «On manque de main-d’œuvre à Sept-Îles, on manque de logements, on ne manque pas d’investisseurs», s’est-il exclamé.

L’organisme de développement économique a notamment pour mandat de promouvoir les avantages de la municipalité auprès de potentiels investisseurs.

Les priorités de DÉSI
De son côté, l’organisme de développement économique a tenu à remercier la Ville de sa confiance. Pour l’année 2013, DÉSI met au cœur de ses priorités le positionnement de Sept-Îles à l’égard du développement nordique. L’organisme prévoit d’allouer un budget de 50 000$ pour un grand évènement qui se tiendra à Québec dans les prochains mois, «Le printemps à Sept-Îles».

DÉSI envisage également la mise en place d’un projet-pilote visant à propulser des PME locales vers un niveau d’excellence et de classe mondiale. Afin de soutenir les activités reliées à l’expertise locale représentée par le Créneau d’excellence en Ingénierie des Procédés Industriels, Miniers et Métallurgiques (IPIMM), DÉSI a budgété un montant de 100 000$.

L’organisme économique entend par ailleurs préparer les entrepreneures à la relève. Il prévoit d’investir 20 000 $ dans une étude pour mettre en place un programme afin de préserver la propriété du patrimoine des PME locale.
Au courant de l’année, DÉSI planchera également sur d’autres dossiers, tel que l’élaboration d’étude, de mémoire et des projets d’investissement. Pour conclure, 50 % du budget de l’organisme sera consacré aux services des ressources humaines, de l’administration et au paiement des locaux.

Le maire de Sept-Îles, Serge Lévesque, justifie le montant versé à DÉSI en raison des nombreux dossiers pilotés par l’organisme. (Photo : archives – Le Nord-Côtier)

Partager cet article