Rationalisation des flottilles Québec apporte son aide à l’industrie de la pêche

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 18 Décembre 2012
Temps de lecture :

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), François Gendron, a annoncé lors de son passage à Sept-Îles jeudi dernier l’octroi d’une aide financière de 3,7 millions $ pour la réalisation du projet de rationalisation de la flottille de pêche commerciale en Basse-Côte-Nord. Le gouvernement du Québec cherche ainsi à améliorer la rentabilité et la viabilité des entreprises de pêche.

Lors de son allocution, le ministre Gendron a expliqué que l’aide financière prendrait la forme d’une garantie de prêt totalisant environ deux millions de dollars, d’une prise en charge sur les prêts garantis pour une valeur de 550 millions $ et de subventions pour un montant de 1,1 M $. L’objectif du MAPAQ est de permettre le retrait de 25 entreprises de pêche au poisson de fond et de sept entreprises de pêche au crabe des neiges dans la zone 13, et ainsi améliorer la situation des entreprises de pêche restantes.

«La pêche est un secteur difficile, les espèces se font rares, les coûts d’exploitation sont élevés et il y a un manque au niveau de la relève», a expliqué celui qui est aussi vice-premier ministre. «La conclusion à laquelle nous sommes parvenus, c’est la rationalisation afin d’améliorer la rentabilité des entreprises du le secteur. Avec l’aide que nous apportons, les pêcheurs pourront poser les gestes qu’ils jugent nécessaires au sein de leur entreprise».

Une entente concertée avec le milieu
«Les associations de pêches de la Basse-Côte-Nord ont accepté de signer. Cette entente est le reflet de ce que le milieu voulait», a précisé le directeur régional du MAPAQ Côte-Nord, Alain Côté. Ce qui a été confirmé par le directeur de l’association des pêcheurs de la Basse-Côte-Nord, Paul Nadeau. «Ce projet est le résultat du travail concerté de nos pêcheurs et du personnel du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Nous les remercions pour cette initiative qui est déterminante pour nos pêcheurs qui souhaitent améliorer les conditions d’exploitation de leurs entreprises».

La députée de Duplessis, Lorraine Richard, considère que cette annonce est très importante et que le secteur de la pêche ne doit pas être oublié. «La pêche est peu connue dans ma région et pourtant, nous faisons des produits de qualité. Il ne faut pas oublier que la Côte-Nord, ce n’est pas que les minières», s’est-elle exclamée.

Au cours de quatre dernières années, le MAPAQ a déjà réalisé quatre projets de rationalisation de ce type, un pour la pêche au homard en Gaspésie, un deuxième pour la pêche à la crevette nordique en Gaspésie et sur la Côte-Nord, un autre pour la pêche au poisson de fond et au crabe des neiges et un dernier pour la pêche de poisson de fond en Gaspésie. François Gendron a confirmé que les résultats des projets déjà mis en place avaient été positifs.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, François Gendron, a annoncé de 3,7 millions $ pour la réalisation du projet de rationalisation de la flottille pour la pêche commerciale en Basse-Côte-Nord. (Photo – Le Nord-Côtier)

Partager cet article