Augmentation de territoires protégés à l’étude

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 11 Décembre 2012
Temps de lecture :

Le gouvernement du Québec souhaite que d’ici 2015, la portion du territoire vouée à la conservation atteigne 12 % sur la Côte-Nord. La table régionale sur les aires protégées responsable du dossier a amorcé ses travaux fin novembre et entend débuter une tournée régionale d’interaction avec la population en début d’année 2013.

Présentement, la portion du territoire protégé est de 8 % sur la Côte-Nord. La table régionale sur les aires protégées, issues d’une entente entre le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) et la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord (CRÉ) a pour mandat de recommander au ministère un scénario. L’objectif consiste à établir la liste des zones pouvant être protégées afin d’atteindre les 12 % demandés par le gouvernement provincial.

Les travaux de la table régionale visent à identifier et prendre en considération les préoccupations en lien avec les enjeux de la conservation et de mises en valeur des ressources et du territoire.
«Ce qu’on veut, c’est aller à la rencontre de citoyens, afin de voir directement les espaces qui auraient besoin d’être protégés et sous quelle catégorie. On cherche à favoriser l’acceptabilité sociale. Nous souhaitons aller en amont et faire un travail d’équipe avec les gens du milieu», a expliqué Laurence Pagé, conseillère aux ressources naturelles et au territoire à la CRÉ.

La table régionale a tenu sa première rencontre le 28 novembre dernier, en présence d’une trentaine d’intervenants issus du milieu municipal, forestier, minier, environnemental, socioéconomique, autochtone et récréotouristique. Ils ont établi un plan de travail qui s’échelonne jusqu’en 2014.

Le gouvernement du Québec souhaite que d’ici 2015, la portion du territoire vouée à la conservation atteigne 12 % sur la Côte-Nord. (Photo – Le Nord-Côtier)

Partager cet article