Le dirigeant de Biosphère Médias en eaux troubles

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 06 novembre 2012
Temps de lecture :

Les employés de Biosphère Médias, une agence spécialisée en marketing et communication basée à Sept-Îles et Baie-Comeau, se sont retrouvés sans emploi du jour au lendemain. Le président de la boîte, François Gariépy, serait disparu du paysage sans donner de nouvelles.

L’un des employés de Sept-Îles, Simon Lavictoire, explique avoir été informé mardi 30 octobre qu’il devait cesser toute activité et qu’il avait perdu son emploi en raison de la disparition du président. Tous les autres employés ont également dû cesser leur travail. Cela faisait plus d’une semaine qu’ils n’avaient plus eu de nouvelles de François Gariépy.

«François était parti depuis plusieurs jours, les messages qu’il nous envoyait étaient flous. Il nous a dit qu’il était sur quelque chose d’urgent et de dernière minute», a révélé le caméraman. Au cours de la semaine, François Gariépy aurait été très présent sur Facebook, publiant des photos de la tempête Sandy, et laissant présager une nouvelle importante dans sa vie professionnelle.

L’employé est catégorique, il pense que son ancien patron aurait des choses à se reprocher. «Apparemment, il aurait utilisé une carte de la compagnie, les dernières transactions auraient été faites à Montréal, on a fait annuler la carte», a fait savoir M. Lavictoire, qui soutient également que son ancien patron serait parti avec des équipements vidéos appartenant à la compagnie.

Allégation de fraude
Au même moment où le directeur de Biosphère médias disparait, la directrice de Paramanic international a déposé une plainte auprès de la Sûreté du Québec (SQ) pour des allégations de fraudes financières et de vols concernant une personne en lien d’affaire avec l’organisme. Ni la directrice générale de Paramanic internationale, Isabelle Gariépy, ni la SQ n’ont révélé l’identité de l’individu concernée par cette plainte, mais Radio-Canada a rapporté que François Gariépy serait la personne visée. Ce dernier était le fondateur de l’organisation et siégeait toujours au sein du conseil d’administration.

La directrice de Paramanic reste optimiste quant à l’avenir de l’organisation. «L’organisme va très bien au niveau financier, nous avons porté plainte au bon moment», a expliqué Mme Gariépy, qui n’a pas de lien de parenté avec son ex-collègue. Elle précise par ailleurs que Paramanic change de local et sera désormais situé au 69, Place La Salle à Baie-Comeau.

Pour le moment l’enquête concernant les allégations de fraudes et de vols contre une personne d’affaire en lien avec Paramanic est toujours en cours. Aux dernières nouvelles, François Gariépy a réactivé son compte Facebook. Le Nord-Côtier a tenté de le rejoindre via ce réseau, en vain.

Les locaux de Biosphère Médias à Sept-Îles sont déserts depuis que son dirigeant, François Gariépy, est parti sans laisser de nouvelles (Photo – Le Nord-Côtier).

Partager cet article