Alliance Romaine poursuit son combat

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 02 octobre 2012
Temps de lecture :

Des militants du groupe Alliance Romaine font un nouvel appel à Hydro-Québec pour que les travaux de barrages hydroélectriques sur la rivière Romaine cessent. Les membres de l’alliance accompagnée du cercle des Premières Nations de l’UQAM ont manifesté au siège social de la société d’État à Montréal vendredi dernier.

Alliance Romaine, qui se bat pour la protection de la rivière Romaine, réclame à Hydro-Québec que les plans pour de nouveaux barrages s’arrêtent, jusqu’à ce que quatre de leurs conditions soient remplies. Ils demandent à ce qu’un contrat de 59 millions octroyé à la compagnie Louisbourg soit retiré. Ils réclament la protection de la rivière Magpie. Ils veulent également qu’une planification intégrée et qu’un bilan des impacts sociaux soient réalisés.

Le mouvement n’en est pas à son premier appel. Le 3 août dernier, le groupe avait déjà tenu une conférence de presse dans laquelle il réclamait l’arrêt des travaux sur la Romaine. N’ayant eu aucune réponse à la suite de leur demande, des sympathisants de l’Alliance ont bloqué le chantier d’Hydro-Québec le 16 août dernier. S’en est suivi quatre arrestations.

Les membres du groupe jugent que les travaux des barrages hydroélectriques, qui ont débuté il y a trois ans, sont déficitaires et n’ont pas fourni les bénéfices promis aux travailleurs et aux communautés de la région. «Que ce soit sur le plan écologique ou économique, les Québécois sont perdants avec ce projet. Il est non seulement mal conçu et mal géré. Hydro-Québec a accordé un important contrat de dynamitage à Louisbourg SBC, une compagnie de Tony Accurso», a expliqué le porte-parole Christopher Scott. Ils espèrent que leur demande finira par se faire entendre.

Alliance Romaine a fait savoir que le groupe s’est joint par solidarité au rassemblement organisé par le groupe Solidarité anticoloniale et Missing Justice devant l’hôtel Hyatt. Julie Ledoux, une militante qui marche depuis Mont-Tremblant contre le harnachement de la Romaine, s’est également joint au rassemblement.

(Photo – Alliance Romaine).

Partager cet article