Duplessis rayonne dans quatre pays européens

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 04 juillet 2012
Temps de lecture :

La région touristique de Duplessis a reçu la visite de l’équipe de tournage d’une coproduction France-Québec, Ma pourvoirie au Québec, une émission ayant pour objectif de faire découvrir diverses régions du Québec à un humoriste français et qui sera diffusé sur la chaîne Escale dans quatre pays européens.

Ma pourvoirie au Québec comprendra six épisodes de 52 minutes, dont le premier tourné ici-même, dans Duplessis. L’émission de télévision est le fruit d’un projet initié il y a quelques mois par Bruno Mounier, un amateur de pêche qui y voyait là un moyen de faire la promotion de ce loisir.

«Il faut faire connaître la notion de pourvoirie aux Français. Il y a un véritable plaisir à aller pêcher ici au Québec», mentionne le concepteur de Ma pourvoirie au Québec, qui pourra être vue en France, en Belgique, en Suisse et au Luxembourg.

Rapidement, Bruno Mounier s’est associé à Suzy Moore, qui dispose d’une expertise en tourisme. Elle a également obtenu sa carte d’entrée dans le milieu de la production grâce à l’émission Mordu de la pêche, diffusée dans 12 pays et traduite en cinq langues. Dès lors, elle y a vu un excellent projet de promotion touristique.

«Nous souhaitons grâce à la diffusion de cette émission dans quatre pays européens attirer les touristes dans votre région. Nous croyons que l’émission Ma pourvoirie au Québec se veut un produit idéal puisqu’il combine le tourisme à l’humour», souligne Suzy Moore.

En plus d’être associée à la production, Suzy Moore agira aussi dans l’émission à titre de cousine et servira, en quelque sorte, de guide à l’artiste invité. Sur la Côte-Nord, l’humoriste choisi est Anne-Sophie La Bajon, mieux connu sous le nom de la Bajon, une humoriste française de la relève qui vient tout juste de célébrer ses 21 ans ici-même. L’artiste affirme n’avoir pas hésité une seconde lorsqu’on lui a proposé de prendre part à ce tournage.

«Je suis ravie d’être là et je suis très honorée d’avoir été choisi par l’équipe de tournage. Je vois ça comme une aventure dans la nature qui me permettra aussi d’aller à la rencontre des gens. Je pourrai ainsi découvrir une culture différente de la mienne et faire des activités auxquels je ne suis pas habitué. C’est un bon cadeau pour mes 21 ans», affirme La Bajon.

Un long séjour
L’équipe de production de Ma pourvoirie au Québec aura visité lors de son séjour de 10 jours plusieurs municipalités de la région dont Sept-Îles, Longue-Pointe-de-Mingan, Havre-Saint-Pierre et Natashquan. Plusieurs endroits seront ainsi visités tels que la Maison de la Chicoutai, Pourvoirie Hipou à Natashquan et la Pourvoirie Manitou Mingan à Ekuanitshit.

En regard de la liste des endroits visités par l’équipe de production, vous comprendrez que l’invitée vivra une expérience de pêche en pourvoirie en plus de visiter diverses attractions touristiques de Duplessis.
Ma pourvoirie au Québec prendra la forme d’un documentaire magazine et sera présenté, cet automne, sur la chaîne Escale qui se veut l’équivalent au Québec d’Évasion.

L’interaction de l’humoriste avec Suzy Moore devrait permettre au concept de rejoindre beaucoup plus de gens que Mordu de la Pêche, qui s’adressait surtout aux amateurs de ce loisir. L’humour présent devrait alors permettre au concept d’être plus accessible et de rejoindre ainsi un plus large public.

Pour l’instant, il n’est pas envisagé que l’émission soit traduite dans d’autres langues. Toutefois, des négociations sont en cours afin que celle-ci soit éventuellement diffusée au Québec ainsi que dans l’ensemble du Canada.

L’équipe de production de Ma pourvoirie au Québec ainsi que l’humoriste invitée. 1ère rangée : La Bajon et Suzy Moore 2e rangée : Loris Mounier, Bruno Mounier et Sean Dumont. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article