Garde Côtière auxiliaire canadienne: L’Unité 25 de Sept-Îles inaugure un nouveau navire

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 14 juin 2012
Temps de lecture :

L’Unité 25 de Sept-Îles a procédé à l’inauguration d’un nouveau navire, l’Auxiliaire 1278, le 13 juin dernier au club nautique. Une acquisition devenue nécessaire puisque le précédent était désuet et ne permettait pas aux bénévoles de la Garde Côtière auxiliaire canadienne (GCAC) du Québec d’effectuer en toute sécurité des sorties en mer.

L’acquisition de ce nouveau navire permet à l’Unité 25 de se doter d’une embarcation qui répond parfaitement aux besoins de cette dernière. Selon ses membres, cette embarcation permet à l’équipe de sauveteurs maritimes bénévoles de Sept-Îles de répondre adéquatement aux situations d’urgences. Elle peut ainsi le faire en toute sécurité et cela lui permet d’assumer ses responsabilités face aux plaisanciers locaux et aux visiteurs qui se présenteront dans la baie de Sept-Îles et les environs.

L’Auxiliaire 1278 se veut un bateau de type Argo de 30 pieds avec un moteur diésel de 300 forces. Il a été construit en 1985 et peut accueillir jusqu’à 29 passagers. De plus, il dispose de tous les appareils et du matériel nécessaire pour faire des recherches et des sauvetages en mer. La grosseur de ce dernier permet à l’Unité 25 d’y entreposer en toute sécurité son équipement. Ce qui n’était pas le cas avec le navire précédent.

Toutefois, l’Auxiliaire 1278 a nécessité dès son arrivée à Sept-Îles l’automne dernier, d’importantes réparations afin d’être fonctionnel. Parmi celles-ci, il y a eu des travaux majeurs sur le moteur diésel du bateau. Toutes ces réparations ont été effectuées par des bénévoles dont le commandant adjoint de l’Unité 25, Richard Lévesque, qui possède une formation en mécanique diésel.

L’acquisition du navire est l’aboutissement d’une longue démarche qui s’est fait de manière conjointe par l’Unité de Sept-Îles et la GCAC du Québec. Un projet qu’a porté à bout de bras la directrice de la zone 01 du GCAC du Québec, Lucie Lessard. Toutefois, il était important pour celle-ci de mentionner l’apport des commanditaires sans qui ce projet n’aurait pas été concrétisé.

Photo: Le Nord-Côtier

Photo: Le Nord-Côtier

Parmi ceux-ci, il y a la Ville de Sept-Îles qui a reconnu l’Unité 25 comme un organisme communautaire. Une telle reconnaissance a permis à cette dernière d’effectuer certaines levées de fonds. La contribution de la municipalité ne s’arrête pas là puisqu’elle entretient gratuitement le parc hivernal en plus d’assumer les coûts qui sont reliés à la mise à l’eau du navire et à sa sortie.

L’Unité 25 de la GCAC de Sept-Îles compte 11 membres bénévoles, un bateau corporatif et trois bateaux privés. Tous ces sauveteurs maritimes bénévoles reçoivent entre autres une formation spécialisée en recherche et sauvetage, de jour et de nuit, de remorquage de bateaux en panne, de récupération de personnes à la mer, de premiers soins. La saison dernière, huit opérations de sauvetage ont été effectuées dans la baie de Sept-Îles et ses environs.

Photo: Le directeur régional de la Garde Côtière canadienne, Léopold Béchette, le président de la Garde Côtière auxiliaire canadienne du Québec, Ted Smith, Lucie Lessard, directrice zone 01 Garde Côtière auxiliaire canadienne du Québec et le commandant adjoint de l’Unité 25, Richard Lévesque. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article