Santé et sécurité : Aluminerie Alouette et Hydro-Québec remportent les honneurs

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 06 juin 2012
Temps de lecture :

Aluminerie Alouette et Hydro-Québec ont raflé les honneurs lors de la remise régionale des Grands Prix en santé et sécurité du travail 2012, décernés par la CSST, le 31 mai à la Salle Jean-Marc-Dion. L’aluminerie s’est distinguée dans la catégorie Grande entreprise pour la conception d’une benne auto-basculante tandis que la Société d’État a remporté la palme dans la catégorie Organisme public grâce à la conception d’un ancrage pour sauvetage en espace clos.

L’innovation de certains employés de l’Aluminerie Alouette permet de réduire à zéro le risque d’accident dans le centre de coulée lors des opérations de déchargement des résidus de métal de refonte dans le four. Cela signifie que les employés n’ont plus à activer manuellement le mécanisme de bascule à proximité du four. Ceux-ci n’ont donc plus à éprouver de douleurs contraignantes puisqu’ils n’ont plus à monter sur une partie du chariot élévateur pour déclencher le mécanisme de bascule de la benne.

Pour y parvenir, les employés ont installé un poussoir directement sur le devant de la benne. Ce dernier entre en contact avec la partie avant du four et actionne ainsi automatiquement ce mécanisme de bascule. Cette innovation est le fruit d’un travail de plusieurs années puisque deux autres tentatives avaient été effectuées auparavant. Ce même mécanisme de bascule est aussi utilisé pour vider les bennes de déchets domestiques et de recyclage.

Hydro-Québec
Certains employés d’Hydro-Québec ont, quant à eux, développé un système d’ancrage pour sauvetage en espace clos. L’ancien système comportait des risques de blessures autant pour les sauveteurs et exigeait de leur part un effort soutenu dans un espace réduit. Après maintes discussions à l’automne 2011, les travailleurs ont conclu qu’il serait préférable d’opter pour un système d’ancrage en ange. Cela a pour effet de rendre le sauvetage plus efficace et sécuritaire.

Autres lauréats
Plusieurs autres entreprises étaient finalistes pour les Grands Prix en santé et sécurité au travail dont ArcelorMittal Mines Canada et son usine de bouletage de Port-Cartier pour la conception d’un pose-manchon. La minière s’est aussi distinguée pour l’entretien de sa voie ferrée avec la conception d’un coupe-glaçons pour les tunnels ferroviaires.

Cliffs Natural Resources de Pointe-Noire s’est qualifié pour l’amélioration de ses méthodes de tamisage de la boulette de minerai de fer au laboratoire et aussi Rio Tinto Fer et Titane de Havre-Saint-Pierre, pour la mise en place d’un dispositif de retenue d’espace lors du démontage d’un pneu.

Il est à noter que les deux lauréats des Grands Prix représenteront la région lors de la prochaine édition du Gala national des Grands Prix qui se tiendra le 23 avril 2013 à Québec.

Collin Gallichon et Gavin Whittom de l’Aluminerie Alouette, Gaétan Thériault, vice-président aux opérations de la CSST, Guy St-Pierre, directeur régional de la CSST, Julienne Michaud, chef de l’équipe Santé au travail à l’Agence de la santé et des services sociaux, ainsi que Jean-Pierre Bérubé de l’Aluminerie Alouette. (Photo : Richard Duguay)

Texte: Éric Martin

Partager cet article