Loi 78 : Des Septiliens manifestent

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 22 mai 2012
Temps de lecture :

Environ 80 Septiliens ont fait connaître leur mécontentement face à l’adoption de la loi 78, qui encadre le droit de manifester au Québec, le 22 mai dernier durant l’heure du lunch.

Une marche symbolique, organisée par le professeur à la retraite Terry Kennedy, a pris naissance vers midi, devant la Caisse populaire Desjardins de Sept-Îles, pour supporter du même coup la trentaine de salariés en grève depuis le 9 mars.

Des grévistes, groupes syndicaux, étudiants et citoyens ont pris part au mouvement.

Terry Kennedy

Terry Kennedy

Selon M. Kennedy, la loi 78 contrevient aux droits fondamentaux des Québécois. «Le mot danger vient de s’allumer au Québec (…) Nous avons travaillé pendant des années pour ces droits, on ne peut nous les enlever de cette façon», a-t-il soulevé.

La Sûreté du Québec, qui avait été informée par le regroupement au préalable, a pu superviser la marche. L’événement, qui n’a pas été déclaré illégal, s’est déroulé dans l’ordre et le calme.

(Photos: Le Nord-Côtier)

Citoyen contre la loi 78

Citoyen contre la loi 78

Partager cet article