Le Salon virtuel de l’emploi attire quelque 5000 internautes

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 16 mai 2012
Temps de lecture :

Le premier Salon virtuel de l’emploi Plan Nord a enregistré un succès au-delà des attentes de la Chambre de commerce en recevant la visite de quelque 5000 internautes, dont 3200 visiteurs uniques. La soixantaine d’entreprises et organismes ayant participé à l’événement devront maintenant éplucher les quelque de 620 curriculums vitae reçus du 5 au 13 mai.

«C’est un grand succès, au-delà de nos attentes», s’est réjouie la coordonnatrice du salon, Mireille Joncas. «Nous avions une appréhension à savoir si les gens de Sept-Îles se sentiraient moins concernés parce que c’était sur le Web, mais bien au contraire.» En effet, sur les 5000 visiteurs virtuels, 12% provenaient de Sept-Îles, derrière Montréal avec 24%. Les gens de Québec représentent 10% de l’achalandage alors que ceux de Baie-Comeau, 5%. «On voit également que notre campagne publicitaire a porté fruit», a ajouté Mme Joncas.

Quelque 620 curriculums vitae ou applications ont été enregistrés durant l’événement, pour combler les 215 offres d’emploi proposées. «La plus grande proportion des offres venait des PME de Sept-Îles et Port-Cartier», a précisé Mme Joncas. La grande entreprise était également présente alors que Rio Tinto, Aluminerie Alouette et Cliffs Natural Resources avaient environ 25 offres disponibles.

À venir…
La Chambre de commerce s’occupera d’acheminer les candidatures reçues aux entreprises participantes au Salon virtuel de l’emploi au cours des prochains jours. Pour les employeurs, la Chambre offre toujours de l’assistance pour préparer les horaires d’entrevues, faire de la présélection de candidats et même procéder aux entrevues via Skype.

«Je crois qu’avec les données de cette année, nous avons tout intérêt à répéter l’expérience pour l’avenir», a conclu Mireille Joncas. Selon l’organisation, un salon virtuel coûte environ deux fois moins cher qu’un salon physique.

La Chambre de commerce de Port-Cartier, l’Entente 3R de la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord et Emploi Québec ont également collaboré à l’activité.

Partager cet article